lundi, 01 avril 2019 16:20

Une députée condamnée pour des subventions fictives

argent-public-subventions argent-public-subventions © Joachim Wendler -Fotolia

Pour certains élus, le clientélisme mène du Capitole à la roche Tarpéienne. C’est le cas de Sylvie Andrieux, ancien député PS des Bouches-du-Rhône, définitivement condamnée en novembre 2016 pour détournement de fonds publics, suite au rejet de son pourvoi par la Cour de cassation.

 

Entre 2005 et 2008, alors qu’elle était vice-présidente du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle a distribué 740 000 euros à des associations marseillaises, le plus souvent fictives.

Structures qui, en retour, appelaient à voter pour Sylvie Andrieux. Entre le début de l’instruction et la condamnation définitive, la procédure aura duré une dizaine d’années.

Sylvie Andrieux a été condamnée à quatre ans de prison dont trois avec sursis, 100 000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité.

 

(Article extrait du " Livre noir des gaspillages 2019 ") une livre noir gaspillages argent public

Lu 79 fois Dernière modification le mercredi, 01 avril 2020 17:00