vendredi, 28 mars 2014 17:33

Dans le Haut-Var un maire jette l’éponge : « Heureusement que dans le privé on travaille autrement sinon le pays serait en faillite complète »

A 77 ans, Hubert Garnier, maire du village de Châteauvert, dans le Haut-Var, a décidé de jeter l’éponge après 19 ans de mandat. Il revient sur ces longues années d’engagement. Sans langue de bois.

 

Voici quelques extraits d'une interview donnée par un maire au journal L'Express. Ce témoignage rejoint celui de nombreux maires....

Quel bilan tirez-vous de vos trois mandats de maire ?

[…] Dans un petit village de 157 habitants, comme Châteauvert, le maire fait tout et est responsable de tout. Il doit assister à des réunions sans cesse plus nombreuses (la communauté de communes, les syndicats intercommunaux…). Il y a encore quelques années, il n’y avait que quatre conseils municipaux par an. […] Songez qu’il nous a fallu pratiquement dix ans de courriers et de réunions pour mettre aux normes le pont d’accès à la commune !

Quelle est la conséquence de la technicité croissante de l’action communale ?

Toutes les décisions sont beaucoup trop longues à réaliser. Heureusement que dans le privé on travaille autrement sinon le pays serait en faillite complète. La comptabilité publique, par exemple, est totalement archaïque. Et les appels d’offres, quelle stupidité ! Quelle perte d’argent, de temps… Si certains élus (ils sont très peu nombreux dans ce cas) veulent mettre le doigt dans le pot de confiture, ce ne sont pas les appels d’offre qui les en empêcheront. Avec les avenants, tout est possible. De plus, l’Etat devrait commencer à regarder ses propres travaux qui démarrent toujours à un prix acceptable et se termine trois ou quatre fois plus cher. […]

Voir l’intégralité de l’article sur lexpress.fr

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 66 fois Dernière modification le mardi, 21 avril 2020 18:00