lundi, 20 juillet 2020 15:23

La République reste bien généreuse avec ses ex

la-republique-reste-bien-genereuse-avec-ses-ex la-republique-reste-bien-genereuse-avec-ses-ex © Présidence de la République

Les trois anciens présidents de la République encore vivants (Valéry Giscard d’Estaing, Nicolas Sarkozy et François Hollande) peuvent dire merci aux contribuables.  

 

Le Canard enchaîné nous apprend que, suite à une question écrite du sénateur du Finistère Michel Canévet, le « Journal officiel » a précisé le montant des dépenses publiques allouées aux anciens chefs de l’Etat.

Ainsi, Nicolas Sarkozy a reçu, pour 2019, 866 000 euros, loyer et salaires du personnel de son bureau rue Miromesnil à Paris inclus. François Hollande, quant à lui, a bénéficié 250 000 euros pour des bureaux près du Jardin des Tuileries (toujours à Paris) et 506 000 euros pour ses collaborateurs. Valéry Giscard d’Estaing n’a obtenu que 646 000 euros pour couvrir ses dépenses. Soit une baisse de 10 % par rapport à 2018. 

L’hebdomadaire précise que ces montants ne tiennent pas compte du coût de la protection des trois anciens présidents de la République, ni de celui des chauffeurs. 

Autre avantage et non moindre, la retraite dont bénéficient les anciens locataires de l’Elysée.  Chacun touche 74 700 euros brut par an. Il s’agit d’un traitement égal à celui d’un Conseiller d’Etat.A cette pension les anciens chefs de l’Etat peuvent cumuler leur retraite d’anciens élus, hauts fonctionnaires, avocats.

Franck Marlin, député LR de l’Essonne, a déposé le 26 octobre 2018, à l’initiative de Contribuables Associés, une proposition de loi « visant à plafonner la retraite des anciens présidents de la République ». 

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 467 fois Dernière modification le lundi, 20 juillet 2020 16:13