Paris : une gestion désastreuse entre 2013 et 2019

dette-villle-paris-anne-hidalgo dette-villle-paris-anne-hidalgo © Augustin Lazaroiu -Shutterstock

À Paris, le poids de la dette est devenu insoutenable sous Anne Hidalgo. La dette de la Ville a augmenté de 385,3 % en 18 ans !

 

  • Le montant de la dette publique de la capitale était de 1,396 milliards d'euros en 2000 (maire, Jean Tibéri). 650 euros de dette par habitant.
  • La dette est passée à 3,711 milliards d'euros en 2013 (maire, Bertrand Delanoë), soit + 166 % de hausse en 13 ans. 1 636 euros de dette par habitant.
  • En 2018, sous Anne Hidalgo, la dette municipale atteint des sommets : 6,773 milliards d'euros (dont 1,046 milliards d'euros de loyers encaissés d'avance), soit, depuis l'année 2000, une augmentation de 385,3 %  ! Et pour un montant de 3 039 euros par Parisien !

     

Résultat de fonctionnement

Au cours des années 2011 et 2012,(maire, Bertrand Delanoë), la moyenne annuelle du résultat de fonctionnement était de 433 ,193 millions d'euros.

Pendant la période 2014 à 2018 (maire, Anne Hidalgo), la moyenne est seulement de 28, 287 millions d'euros. Les années 2015,2016,2017 sont déficitaires.

Il y a une diminution importante de résultat durant cette période soit 2 489 millions d'euros.

Pour masquer cette baisse de résultat, la Ville a utilisé un artifice : la reprise des excédents de fonctionnement capitalisés, soit 848,573 millions d'euros pour les années 2016 à 2018, puis en 2019, 152,320 millions d'euros, en 2020, 130,000 millions d'euros.

Les déficits de fonctionnement ont été compensés par une diminution des capitaux propres.

Claude Jaillet

Retrouvez l'analyse de la dette de la Ville de Paris dans ce document en lien.

Sur le site de l'Argus des communes : la fiche de Paris

 

Lu 1302 fois Publié le mercredi, 11 mars 2020