Imprimer cette page

Café Liberté, lundi 2 décembre à 19h30 : Le Livre noir des gaspillages

Livre noir  gaspillages argent public Contribuables Associés
La séance sera consacrée à la dilapidation des fonds publics avec Jean-Baptiste Leon, directeur des publications de l'association Contribuables Associés, à l'occasion de la publication en juin 2019 de son ouvrage "Le livre noir des gaspillages".

La puissance publique cumule les caractéristiques facilitant les gaspillages en tout genre. En situation de monopole de droit, elle ne craint pas la concurrence locale. Disposant du pouvoir législatif et judiciaire, elle le façonne selon ses intérêts, peu encline à la transparence et au respect des accords qu'elle conclut.

Enorme entité centralisée, elle est difficile à mouvoir en coordination et, même, à comprendre. Sujette à des alternances capricieuses, elle est le jouet d'un empilement cacophoniques de préférences et de prébendes. Décentralisée, elle permet à des fiefs de mettre en place des filières d'abus odieux voire de détournement.

MIse en jeu à chaque élection elle est mobilisée pour satisfaire d'innombrables demandes clientélistes ou lobbyistes que ses élus souhaitent satisfaire pour maintenir leur base électorale. Dotée de fonctionnaires dont l'emploi est protégé à vie, elle ne peut se débarrasser facilement des incompétents ni les sanctionner de façon certaine.

Détentrice du pouvoir régalien, sa tradition est plus pointilliste que productive et elle est peu adaptée à bien gérer l'effarant catalogue des prestations publiques.

Contribuables Associés identifie et dénonce depuis plusieurs décennies de nombreux gâchis publics. Jean-Baptiste Leon nous livre 100 exemples emblématiques de ces gâchis : nouvelle gare sans trains, hôtel de région choisi sans tenir compte des contraintes du nombre des élus, explosion de la masse salariale à chaque réforme structurelle (décentralisation, communautés d'agglomérations, regroupement des anciennes régions en grandes régions, etc.) organisée pour la réduire, etc.

Quels énormes gâchis connaît-on de la puissance publique ? Sait on évaluer la masse des gâchis ? Comment les connaître, y mettre fin, et neutraliser les mauvaises pratiques y conduisant ? C'est autour de ces questions que nous vous proposons de débattre le lundi 2 décembre à partir de 19h30 au Café du Pont Neuf, 14 quai du Louvre, Paris (M° Pont-Neuf).

Cette séance du Café Liberté, organisée avec l'ALS (Association des Libéraux Sociaux), se tiendra le lundi 2 décembre 2019 à partir de 19h30 au Café du Pont Neuf, 14 quai du Louvre, Paris (M° Pont-Neuf). Consommation obligatoire au moins 6 €.

Lu 695 fois Publié le vendredi, 29 novembre 2019