Cour des comptes : le Programme national de rénovation urbaine de Borloo est un échec

Pour la Cour des comptes, le PNRU lancé par Jean-Louis Borloo "n'a pas atteint ses objectifs". Les finances ne suffisent pas à assurer l'achèvement de tous les projets...

 

Le Programme national de rénovation urbaine (PNRU) lancé par Jean-Louis Borloo en 2003 « n’a pas atteint ses objectifs » et « les handicaps dont souffrent les quartiers ne sont pas atténués » constate la Cour des comptes dans son rapport : une « décennie de réformes ».

Pour la Cour, le problème vient essentiellement d’un « défaut de gouvernance » et d’un « décalage entre les objectifs et les finances disponibles » : « les crédits, malgré leur importance, ne permettront pas l’achèvement de tous les projets programmés dans les conventions »…

« 53% des démolitions prévues ont été réalisées, 30% de l’offre a été reconstituée et 39% des logements ont été réhabilités ».

« La dilution des interventions sur un nombre trop important de zones, ont dès le départ pénalisé l’ensemble du dispositif », précise la Cour.

Pour les six départements les plus en difficulté que sont les Bouches-du-Rhône, Essonne, Nord, Rhône, Seine-Saint-Denis et Val d’Oise, les magistrats préconisent un « rééquilibrage territorial des crédits ».

« L’objectif de mixité tant sociale que fonctionnelle n’a pas été atteint », conclut la Cour.

PB

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 57 fois Publié le mercredi, 18 juillet 2012