Département des Yvelines : les joies de la coopération décentralisée

La Chambre régionale des comptes (CRC) d’Île-de-France a examiné en 2018 les tenants et aboutissants de l’aide au développement pilotée par le département des Yvelines.

 

Depuis 2011, ce sont 13,2 millions d’euros – excusez du peu – qui ont été consacrés à la coopération décentralisée. Ce qui fait des Yvelines le département le plus dépensier de France en la matière.

Fixées par une délibération à 1 euro par habitant depuis 2015, les dépenses devaient être de 1,4 million d’euros par an. Sauf qu’en 2017, le coût est de 2,17 millions d’euros, hors frais de déplacement (qui en profite ?) et hors dépenses en ressources humaines.

La CRC relève également que ce sont « toujours les mêmes collectivités qui bénéficient de l’aide sans que des critères précis soient définis ».

À savoir trois pays d’Afrique : Bénin, Togo et Sénégal. Et ce, en l’absence de réel contrôle, avec peu de factures et des bilans financiers très succincts.

(Article extrait du Livre noir des gaspillages 2019une livre noir gaspillages argent public

 

Lu 179 fois Publié le vendredi, 20 mars 2020