mercredi, 13 décembre 2017 11:40

Le téléphérique de Brest : des hauts mais surtout des bas pour 20 millions d’euros

telepherique-brest-cout telepherique-brest-cout © WikiMedia Commons

Depuis son inauguration par Ségolène Royal, en novembre 2016, le téléphérique de la cité du Ponant accumule les couacs.

 

Le téléphérique de Brest surplombe la Penfeld, le fleuve côtier qui sépare la ville en deux. Inauguré dans la précipitation en novembre 2016 par Ségolène Royal, qui en vanta les mérites supposés et le faible coût (20 millions d’euros, 800 000 euros de frais de fonctionnement par an quand même…), le téléphérique tomba en panne le jour de sa mise en service.

Depuis, l’équipement cumule les déboires : arrêté à cause de la forte chaleur (22° C…), des risques d’orage ou par manque d’huile.

En mai 2017, des passagers sont restés coincés en l’air pendant plus d’une demi-heure. En août 2017, une des deux cabines est tombée de 4 mètres, lors d’une opération de maintenance et la nouvelle nacelle ne sera pas livrée avant plusieurs mois.

Tonnerre de Brest !

Dites STOP aux gaspillages d'argent public! Mobilisez-vous !

 

Lu 285 fois Dernière modification le jeudi, 02 avril 2020 17:29