Imprimer cette page

Hôpital de Montceau : une gestion du personnel calamiteuse

Malgré une situation financière difficile, l'hôpital de Montceau-les-Mines a rémunéré un directeur adjoint à ne rien faire. Une perte sèche qui s'élève à plus de 281 000 euros.

 

Un directeur adjoint de l’hôpital de Montceau-les-Mines, a été payé 281 661 euros sur 4 ans à ne rien faire. Du 11 décembre 2000 au 31 août 2004, il a été placé en congé de longue durée. A l’issu de cette absence, il n’a pas pu reprendre son activité.

D’après la directrice du syndicat inter-hospitalier de Montceau-les-Mines, le retour de cette personne risquait d’entraîner « de graves conflits sociaux ». Jusqu’à son départ à la retraite le 6 septembre 2008, le directeur adjoint n’a jamais rejoint son établissement bien que considéré comme étant en poste.

Les 281 661 euros ont été entièrement supportés par l’hôpital qui, par ailleurs, connait une situation financière difficileAucune procédure administrative ou disciplinaire n’a été engagée à son encontre.

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 54 fois Publié le vendredi, 11 mai 2012