Passage de 90 à 80km/h : le changement des panneaux coûtera 1,6 million d’euros au minimum

un-changement-de-vitesse-qui-permettra-dengranger-plus-de-335-millions-d-euros-d-amendes un-changement-de-vitesse-qui-permettra-dengranger-plus-de-335-millions-d-euros-d-amendes © Contribuables Associés

Invoqué officiellement pour des raisons de sécurité routière, le gouvernement va procéder au changement de milliers de panneaux de vitesse.

 

Selon le Syndicat des équipements de la route, interrogé par Challenges, les routes de France seraient jalonnées d’environ 20 000 panneaux « 90 » et « 90 » barrés.

Le coût de remplacement de ces panneaux serait estimé à 1,6 millions d’euros. Toutefois, ce coût ne comprend que l’achat de panneaux à 80 euros l’unité, et non les coûts de transport et de main- d’œuvre pour l’enlèvement des anciens panneaux et l’installation des nouveaux équipements. Il faut donc estimer que la facture sera bien plus salée pour les contribuables !

Ce changement de limitation de vitesse entraînera mécaniquement une hausse du nombre des contraventions pour excès de vitesse, les conducteurs étant habitués à rouler depuis des années à 90km/h sur les routes.

Pour le magazine spécialisé Auto Plus qui a étudié le nombre d’amendes dans les zones expérimentales, la réforme pourrait rapporter au minimum 335 millions d’euros supplémentaires à l’État ! 

Reprenant la maxime de François Hollande « c’est pas cher, c’est l’État qui paie », Édouard Philippe a annoncé que le coût de financement des panneaux de signalisation serait entièrement pris en charge par l’Etat… Mais, l’État c’est nous : les contribuables !

Le Premier ministre a aussi annoncé que « le surplus des recettes perçues par l’État ira dans un fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales destinées à la prise en charge des accidentés de la route »…

Cela n’est pas sans rappeler la fameuse vignette auto, qui était prévue pour garantir un revenu minimum aux personnes âgées, et qui a finalement servi à alimenter les dépenses courantes de l’État.

Comme le montre cette infographie réalisée en mai 2016 par l’Automobile Club Association, l’automobiliste est un contribuable très généreux... bien malgré lui.

Taxes essence automobile web

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 589 fois Publié le jeudi, 11 janvier 2018