Imprimer cette page

Falcon Jet de Castex : les nouveaux ors de la République

Écrit par Aliénor Barrière
Falcon Alan Lebeda pour Wikipédia

Les vols courts sont interdits en France, mais ça, c’est pour la populace. Emmanuel Macron est quant à lui un grand adepte des déplacements en Falcon pour les trajets de moins de 200 km.

Ce fut notamment le cas lorsqu’il se rendit à Troyes (141 km de Paris) ou à Valenciennes (187 km de Paris). Et comme un Président jupitérien mérite un entourage à sa hauteur, ses ouailles suivent son exemple.

Ainsi, le Premier Ministre Jean Castex a fait un petit saut dans un jet Falcon de la République pour aller voter dans sa ville natale de Prades dimanche dernier.

Que ne cramerait-on pas pour se faire photographier en train de glisser le bulletin dans l’urne ! En l’occurrence, 10 000 euros et 4 460 kg de CO2.

Bien entendu, personne ne s’attend à ce que les plus hauts personnages du Gouvernement voyagent en Blablacar, mais tout de même, le recours à de telles fusées est réservé aux voyages longs et aux urgences.

Après deux ans de « quoi qu’il en coûte » et une fin de quinquennat marquée par de nombreuses mesures clientélistes et autres chèques pour draguer les électeurs, on aurait souhaité un peu plus de décence le jour des élections.

Lu 775 fois Publié le lundi, 11 avril 2022