"A peine né et déjà 43 000 euros de dette sur le dos ! Vous trouvez ça normal ?"

Écrit par Jean-Baptiste Leon
dette publique dette publique © Contribuables Associés

Dette publique. Publicité de Contribuables Associés en 4e de couverture de L'Express, numéro du 13 juillet 2022. Cette publicité a pour objectif de sensibiliser les Français et les décideurs à nos combats pour une saine gestion des finances publiques.

 

Depuis 1975, pas un seul budget n’a été voté en équilibre par le Parlement français.

Depuis près de 50 ans, la France accumule, année après année, les déficits.

Aujourd’hui, la dette publique officielle (sans compter la dette « hors bilan » qui tient compte notamment des paiements futurs des retraites des agents publics) atteint 2 901,8 milliards d’euros.

Ce qui représente une dette publique à rembourser de 43 000 euros par habitant !

Aujourd’hui, tout nouveau-né démarre donc dans la vie avec 43 000 euros d’endettement public !

Au début du 1er quinquennat d'Emmanuel Macron, la dette s'élevait à 32 000 euros par habitant en 2017. Sur les 600 milliards de dette accumulés en cinq ans, seule la moitié est imputable à la crise Covid.

Malgré des impôts et des taxes maintenus à des taux exorbitants, l’État dépense plus qu’il ne prélève sur les contribuables, renvoyant sur le dos des générations futures le règlement des dépenses du moment.

Contribuables Associés réclame l’abandon de cette politique égoïste et dévastatrice que les dirigeants politiques de tout bord poursuivent depuis des décennies.

Elle consiste à accumuler les déficits, à dépouiller chaque citoyen français, sans jamais sauver l’État de la banqueroute.

L’État vit nettement au-dessus de nos moyens, il doit couper dans ses dépenses, traquer les gaspillages et réduire son train de vie.

Le Parlement doit exiger l’équilibre budgétaire et le Gouvernement doit lancer, sans délai, une campagne de désendettement. Sinon, la France court à la catastrophe.

dette publique pub bebe

inscription nlcta

Lu 1430 fois Publié le mercredi, 13 juillet 2022

12 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Pascal GUILLAUME mardi, 26 juillet 2022 Posté par Pascal GUILLAUME

    Il est vital d'inscrire dans notre Constitution la même règle pour l'Etat que celle s'appliquant aux collectivités territoriales, à savoir l'interdiction de voter un budget de fonctionnement en déficit. La gabegie démagogique cessera instantanément

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire NRV lundi, 25 juillet 2022 Posté par NRV

    Notre président à donné 150 milliard aux entreprise pendant ce quoi qu'il en coûte sans contrepartie. Ne devrons t-on pas arrêter de donner aux entreprises, mais réduire les taxes sur le travail( taxe salariale et patronale), ce qui augmenterait les salaires,, les rendant plus attirants, sans en prendre plus aux entreprises. plutôt que distribuer des chèques après! Il a augmentait de 600 milliard la dette, mais déjà quelle dette? pour faite vous même le calcul en prenant les chiffres de l'ARS en divisant le nombre de contaminés par le nombre de mort, le % valait-il ce sacrifice (le chiffre est sur la durée du covid, donc 2 ans). Le nouveau gouvernement compte 41 ministres, le double d'avant, à quoi servent ces vieux sénateurs ? 18 cts sur le carburant mais l'état aussi a fait plus de profit avec ces hausses.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Michel IMBERT lundi, 25 juillet 2022 Posté par Michel IMBERT

    La vraie question est : où va l’argent ?
    Nous sommes le pays le plus taxé du
    monde mais nos services publics sont à l’agonie : enseignement, police, justice, armée, tous sont en déliquescence. Locaux vétustes ou insalubres, matériels obsolètes, missions mal définies sont leurs dénominateurs communs. Nos soldats meurent au Mali à cause de matériels dépassés. Nos policiers se font bastonner par les délinquants. Nos juges ne condamnent plus à la hauteur de la gravité des crimes et délits, croulent sous des monceaux de dossiers en suspens. L’échec de l’enseignement public est patent : les niveaux en français, mathématiques, histoire sont effroyablement bas.
    Malgré cela les gouvernements successifs empruntent à tour de bras, rajoutent des taxes aux prélèvements pour financer une protection sociale d’autant plus insatiable que tout est fait pour décourager le travail au profit du dilettantisme. Cinq millions de chômeurs en France et personne pour occuper les emplois vacants à tel point que nos allons recruter quatre mille tunisiens pour satisfaire les besoins des restaurateurs : où est la logique ? Les artisans n’arrivent pas à recruter des employés sérieux et motivés. Nombreux sont ceux qui réclament des droits sans assumer le moindre devoir.
    Il faut redonner à toute la société le goût de l’effort, du travail, de notre devise : Liberté, Égalité, Fraternité.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire kergonou lundi, 25 juillet 2022 Posté par kergonou

    Bonjour, il y a quelques jours, je vous ai adressé un courrier pour vous demander de faire passer une petition

    Objectif faire metre dans TOUS LES JOURNAUX Y COMPRIS TELEVISES, la dette qui s'accumule chaque jour,
    et cela en gras sur la couverture. pour la TV la roulette afin que chacun puisse voir le déficit de la FRANCE s'accumuler soit environ 3000€/seconde

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Lise lundi, 25 juillet 2022 Posté par Lise

    Tout cet argent va directement dans les “paradis fiscaux” , sur les comptes d’une pseudo royauté ; et les sujets que nous sommes de payer , car avons-nous le choix ?

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Bachaud lundi, 25 juillet 2022 Posté par Bachaud

    Pourquoi Contribuables associés ne demande t il pas l'élargissement de l'initiative de la révision de la Constitution aux citoyens et que tout modification doive être validée par référendum?
    Cela lui permettrait de proposer ses modifications des institutions, d'imposer un référendum sur les lois estimées inappropriées et de soumettre directement au peuple devenu - enfin - souverain ses propositions alternatives;
    Un sondage récent indique que 73% des Français y sont favorables. https://www.espoir-ric.fr/presse/sondage-ifop-2022-pour-espoir-ric-les-francais-et-le-ric-constituant

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Jean TALBOT lundi, 25 juillet 2022 Posté par Jean TALBOT

    Les politiques sont comme les banquiers ils sont ne pas responsables de leurs mauvaises gestions les bénéfices pour eux et les risques pour les autres, et maintenant ils joue nôtre avenir à la roulette russe.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Elilar dimanche, 24 juillet 2022 Posté par Elilar

    Lucide a tout dit ! et oui !
    Œuvrons tous du mieux possible pour la Reconquête de notre pays .

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire ROZZI Pascal dimanche, 24 juillet 2022 Posté par ROZZI Pascal

    Moi, ROZZI Pascal, Futur Président de la République Française Franco-Française, en 3 jours je rétablirai l'équilibre
    1 ) réduction du nombre d'élus à une juste proportion et avec Devoirs d'État et Obligations de Résultats et salaires pour un Travail Public et non pour se faire des coucougnettes en OR sur les pauvres CONStribuables taxables à l'envi
    2 ) suppression du nombre de placés ( familles, amis, intimes, sectes, lobbys, holdings mafieux, etc... )
    3 ) éradication de toutes les sociétés secrètes
    4 ) suppression de toutes subventions, avec possibilités d'actions pour bénéficier d'aides privées ( appels aux dons défiscalisés, etc ..)
    6 ) rendre le Pouvoir au Peuple souverain

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire BOUCHARD dimanche, 24 juillet 2022 Posté par BOUCHARD

    Le peuple français n'a rien compris depuis des décennies, il n'a pas de mémoire, c'est désolant et le réveil sera très douloureux, quand l'anesthésie ne fera plus effet..

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.