La dette publique de la France dépasse les 100 % du PIB : 36 000 euros par habitant !

Dette publique France Dette publique France © Graphiteska -Shutterstock

La dette publique de la France a passé le cap des 100 % du PIB : 2 415 milliards d'euros de dette au 30 septembre 2019, a annoncée l'Insee, le 20 décembre. Au cours du 3e trimestre 2019, la dette publique a augmenté de 5 000 euros par seconde ! La dette publique représente une charge de 36 000 euros par habitant, nouveaux-nés compris...

Avec une dette publique à 100,4 % du PIB, des dépenses publiques qui représentent 55,6 % du PIB en 2019, plus de 40 ans de budgets votés en déficit depuis 1975, et près de 8 millions d’emplois publics et parapublics, la France agonise sous l’obésité de sa sphère publique.

Il est urgent de réformer l’État en profondeur, en le recentrant sur ses missions essentielles, de réduire le nombre de fonctionnaires et d’alléger significativement le millefeuille territorial.

Depuis quarante ans, plus de la moitié de la richesse nationale créée par les Français est confisquée pour régler la facture publique.

Depuis plus de trente ans, les Français travaillent plus d’un jour sur deux pour la sphère publique (203 jours sur 365 en 2019).

La politique économique suivie depuis plus de 40 ans a consisté à augmenter à la fois les déficits, la dette et les impôts.

Trop de dépenses publiques, c’est trop d’impôts ; trop de déficits, c'est trop de dette et trop de chômeurs. Cette situation n’est plus tenable.

 

Lu 1476 fois Publié le vendredi, 20 décembre 2019