vendredi, 14 avril 2017 16:03

Les 20 questions de Contribuables Associés aux candidats

Contribuables Associés a adressé aux 11 candidats à l'élection présidentielle une série de questions sur le redressement des comptes publics.

 

À l’heure où la dette publique dépasse les 2 200 milliards d’euros, alors que la croissance est atone et que la France enregistre un niveau record de chômage, il convient plus que jamais de s’interroger sur les réformes à mener. Après avoir subi 20% d’augmentation d’impôts depuis 2007, les Français attendent désormais des changements forts.

Contribuables Associés a donc posé 20 questions à l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle autour de 5 axes :

  1. Réduction des dépenses publiques
  2. Réduction des impôts pour tous les contribuables
  3. Contrôle et transparence de la vie publique
  4. Gestion des effectifs de la fonction publique
  5. Réduction des dépenses publiques dans les collectivités locales
  • Réduction des dépenses publiques
    • Êtes-vous favorable à la réduction des dépenses publiques ? Si oui, sur quels postes budgétaires et sur quels montants ?
    • Êtes-vous favorable à la création d’un ministère des Réformes chargé spécialement de veiller à la rationalisation et aux économies avec des objectifs annuels de réduction des dépenses publiques, comme le préconise le rapport piloté par Michel Pébereau ? (cf Institut de l’entreprise, Dépenses publiques : l’Etat d’alerte, février 2017) ?
    • Êtes-vous favorable à ce que les syndicats cessent d’être alimentés par l’argent public et à ce qu’ils soient financés uniquement par les cotisations de leurs membres, ce qui les rendraient plus forts et plus représentatifs ?
    • Êtes-vous favorable à la suppression des subventions aux entreprises et à une transparence renforcée des comptes pour les associations percevant des fonds publics ? (cf proposition de loi n°1259)
  • Réduction des impôts pour tous les contribuables 
    • Êtes-vous favorable à l’instauration d’un impôt sur le revenu proportionnel à taux unique payable par chaque citoyen, et à la suppression des différentes niches fiscales ?
    • Êtes-vous favorable à la suppression des impôts antiéconomiques, comme l’ISF ? (cf proposition de loi n°3404)
    • Êtes-vous favorable à la suppression des impôts sur les successions, qui coûtent chaque année près de 10 milliards d’euros aux contribuables qui, pour leur grande majorité, ont travaillé toute leur vie pour transmettre à leurs enfants ?
    • Êtes-vous favorable à l’abrogation de de la loi sur le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu ?
  • Contrôle et transparence de la vie publique
    • Êtes-vous favorable à la diminution du nombre d’élus en France (près de 600 000) ?
    • Êtes-vous favorable à l’adoption définitive de la proposition de loi sur l’instauration d’une obligation de présenter un casier judiciaire vierge pour les candidats à une élection ? (cf propositions de loi organique n°4289 et n°4291)
    • Êtes-vous favorable à la suppression de la réserve parlementaire, qui permet aux députés et sénateurs de distribuer chaque année 140 millions d’euros – 1 milliard en 8 ans- d’argent public de manière discrétionnaire ?
    • Êtes-vous favorable à un contrôle systématique des frais de mandat des parlementaires par la fourniture de justificatifs comptables ?
  • Gestion des effectifs de la fonction publique
    • Êtes-vous favorable à la réduction des effectifs des agents publics, plus de 5 millions en France (soit un actif sur 5) ?
    • Êtes-vous favorable à la suppression du statut de la fonction publique pour les missions non régaliennes de l’État ?
    • Êtes-vous favorable à l’harmonisation des modes de calcul des retraites entre le secteur public et le secteur privé ? (cf proposition de loi constitutionnelle n°2030)
    • Êtes-vous favorable à l’instauration de trois jours de carence dans le public, pour instaurer l’égalité avec le secteur privé ? (cf proposition de loi constitutionnelle n°2374)
  • Réduction des dépenses publiques dans les collectivités locales
    • Êtes-vous favorable à la délimitation d’un impôt par strate territoriale, et des compétences clairement définies pour chaque type de collectivité locale ?
    • Êtes-vous favorable à une réelle réforme territoriale source d’économies ?
    • Êtes-vous favorable à une réduction des strates au sein du mille-feuille territorial ?
    • Êtes-vous favorable à l’insertion d’un référendum local obligatoire pour toute décision impactant plus de 10% du budget communal ?

 

Retrouvez ci-après les réponses des candidats à l’élection présidentielle :

Présidentielle : Jean Lasalle répond à Contribuables Associés

Présidentielle : Marine Le Pen répond à Contribuables Associés

Présidentielle 2017 : Nicolas Dupont-Aignan répond à Contribuables Associés

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 179 fois Dernière modification le mercredi, 08 avril 2020 18:03