vendredi, 21 octobre 2016 14:57

Comment en finir avec l’augmentation des impôts locaux : Diminuons les dépenses publiques!

en-finir-augmentation-impots-locaux en-finir-augmentation-impots-locaux © Miege/Contribuables Associés

Si l’on ne réduit pas efficacement la dépense locale, les impôts explosent mécaniquement. C’est la raison pour laquelle, l’Argus des communes de Contribuables Associés note les municipalités en fonction du critère de la dépense publique.

 

Face à l’ampleur du matraquage fiscal local, Contribuables Associés a rédigé un guide des 20 moyens légaux pour diminuer ses impôts locaux. Vous pouvez les découvrir en cliquant ici.

Selon un récent rapport de l’Observatoire des Finances Locales, les impôts locaux pèsent désormais presque deux fois plus que l’impôt sur le revenu.

En 2015, les impôts locaux ont rapporté 5 % de plus qu’en 2014. Et, comme l’indiquent vos nombreux messages, les impôts locaux ont considérablement augmenté dans les communes en 2016.

Aujourd’hui, avec la création des intercommunalités et des nouvelles régions, cette augmentation de fiscalité est sans contrôle !

Cela était malheureusement prévisible…

Depuis des années, Contribuables Associés, comme la Cour des comptes, alerte les élus quant à la nécessité absolue de maîtriser les dépenses publiques au niveau local.

L’Etat a baissé brutalement la Dotation globale de fonctionnement (DGF) aux collectivités locales. Pourtant, cela ne saurait justifier partout les augmentations d’impôt. En effet, si les collectivités déplorent 3,7 milliards d’euros d’aides d’Etat en moins, elles ont tout de même profité de 6,5 milliards d’euros de recettes fiscales en plus en 2015…

La taxe d’habitation, les taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties et autres impôts ont d’ailleurs rapporté 79,2 milliards d’euros aux collectivités locales en 2015, et les prévisions annoncent bien plus en 2016 !

La seule trajectoire indispensable pour diminuer les impôts locaux, c’est la réduction des dépenses publiques. Nombre de petits maires refusent d’ailleurs courageusement d’installer tel équipement inutile, de bâtir un nouveau stade de foot, de subventionner telle association en mal d’adhérents, de construire de nouveaux ronds-points ou bien encore une salle de fête surdimensionnée…

Il y a beaucoup à faire. Plus d’ 1,88 million d’agents travaillent dans la fonction publique territoriale, soit 34,7  % de l’emploi  public : 400 000 fonctionnaires de plus dans les collectivités locales en 10 ans. Les administrations publiques locales représentent un cinquième de la dépense publique nationale.

Dans le mille-feuille administratif français, deux réformes absolument indispensables sont exigées depuis plus de dix ans par Contribuables Associés : la définition de compétences exclusives pour chaque type de collectivité et l’attribution d’un seul impôt à chaque collectivité.

Si l’on ne réduit pas efficacement la dépense locale, les impôts explosent mécaniquement. C’est la raison pour laquelle, l’Argus des communes de Contribuables Associés informe les Français et note les municipalités en fonction du critère de la dépense publique. 

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public!

Lu 283 fois Dernière modification le mercredi, 18 mars 2020 12:26