Politique de la ville : des milliards partis en fumée [Infographie]

politique-ville-argent-public politique-ville-argent-public © Antony McAulay - Shutterstock

Politique de la ville. Entre 2014 et 2020, ce sont 34 milliards d'euros qui ont été investis par l'ANRU (Agence nationale de la rénovation urbaine), les collectivités locales, les bailleurs sociaux pour la rénovation urbaine dans les banlieues. 

Aides aux associations, embauche d’adultes-relais, « vacances apprenantes »… Le 8 juin dernier, le gouvernement a débloqué 110 millions d’euros pour son « plan pour l’été dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville ».

La rénovation urbaine du quartier des Grésilles à Dijon, lieu de troubles et d'expéditions punitives ces derniers jours, a coûté 135 millions d’euros : gymnase, médiathèque, salle d’escalade, piscine…

5,7 milliards d'euros ont été engagés par l'ANRU entre mai 2018 et avril 2019 pour les "quartiers".

Le seul budget de l'État pour la politique de la ville est de 5 milliards d'euros en 2020 (Projet de loi de finances 2020 / Document de politique tranversale "Ville").

C’est au bas mot plus de 100 milliards d’euros qui ont été dépensés dans le cadre de 14 "plans banlieues", ces quarante dernières années. C'est le tonneau des Danaïdes...

  

politique ville argent public infographie

 

Cliquez et Recevez GRATUITEMENT notre enquête sur la politique de la ville !

Lu 1336 fois Publié le mercredi, 17 juin 2020