L’impôt sur le revenu n’a pas baissé pour tout le monde !

Pour 18 millions de foyers, l'impôt sur le revenu va augmenter de 3 milliards d'euros au total en 2014. 

 

Trois mesures sont en cause : la fiscalisation de la majoration de 10 % des pensions pour les retraités ayant élevé trois enfants ou plus, l'intégration de l'abondement de l'employeur pour les complémentaires santé et l'abaissement du plafond du quotient familial.

Comment fait-on pour augmenter la recette de l’impôt sur le revenu tout en en exemptant de plus en plus de contribuables ?

Réponse : en l’alourdissant sur ceux qui continueront à le payer. Si les 4,2 millions de foyers nouvellement exemptés ont ainsi bénéficié d’un allègement de 1,25 milliard d’euros en 2014, les 18 millions toujours imposables ont dû verser 3 milliards d’euros de plus qu’en 2013. À l’origine de cette hausse, la fiscalisation de la majoration de 10 % des pensions pour les retraités ayant élevé trois enfants ou plus, l’intégration de l’abondement de l’employeur pour les complémentaires santé et l’abaissement du plafond du quotient familial.

Comme nous l’avons vu, cette politique ne marche même pas du point de vue du fisc : la recette de l’impôt sur le revenu a baissé de 10 milliards d’euros par rapport à l’année dernière.

Le bon sens voudrait donc que l’on baisse l’impôt sur le revenu, ne serait-ce que pour rendre l’impôt sur le revenu rentable. Et aussi, et surtout, parce que la pression fiscale est devenue intolérable pour de plus en plus de Français, jusque dans les rangs socialistes.

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 147 fois Publié le jeudi, 21 août 2014