Une amende pour Geneviève, 89 ans, qui a payé ses impôts par chèque !

nous-reclamons-la-liberte-de-declarer-les-impots-sur-papier-pour-nos-anciens nous-reclamons-la-liberte-de-declarer-les-impots-sur-papier-pour-nos-anciens ©philippe Devanne / Stock.Adobe.com

Geneviève, une contribuable du Gard de 89 ans, a dû payer 15 euros d'amende pour avoir payé ses impôts par chèque.

 

Geneviève a 89 ans. Comme tout bon contribuable, elle paye rubis sur l’ongle ses impôts. Elle n’a pas le choix. Malheureusement pour elle, Geneviève ne sait pas bien se servir d’un ordinateur. Elle est donc allée au guichet du fisc, pour régler le montant de ses impôts. L’agent administratif accepte le paiement, mais quelques semaines plus tard Geneviève reçoit une amende de 15 euros!

« J’ai fait comme d’habitude pour mon dernier tiers d’impôt sur le revenu, j’ai payé par chèque. En temps et en heure. Je ne sais pas ce que c’est le télépaiement », a-t-elle expliqué.

Cette histoire ahurissante, relatée par le journal La Provence, démontre toute l’aberration de l’obligation de « télédéclaration » de l’impôt sur le revenu. 

A l’initiative de Contribuables Associés, Pierre Cordier, député (LR) des Ardennes a déposé la proposition de loi n°352 visant à permettre aux personnes âgées d’au moins 70 ans et aux personnes en situation de handicap de déclarer leurs revenus via les formulaires au format « papier » et à payer leurs impôts par chèque.

Cette proposition de loi de bon sens a été rédigée suite à la demande d’un membre de notre association (voir son courrier), qui, comme tant de Français, rencontre des difficultés pour déclarer ses revenus sur internet. Contribuables Associés a travaillé avec le député LR des Ardennes Pierre Cordier sur ce texte de loi.

Cette proposition de loi serait une solution de bon sens pour que Geneviève, et tant d’autres contribuables, ne soient pas obligés de régler une amende… A l’heure actuelle, seule une quarantaine de députés a cosigné le texte de loi. Nous devons faire bouger les lignes !

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 317 fois Publié le lundi, 04 décembre 2017