"Impôts : le grand désordre". Face aux aberrations de la fiscalité française, des propositions intelligentes

impôts-grand-désordre impôts-grand-désordre

 Vivien Levy-Garboua et Gérard Maarek, chercheurs et polytechniciens, ont publié pendant le confinement leur troisième ouvrage commun, mêlant une fois de plus économie et psychologie.

Le livre recense dans le détail toutes les aberrations de la fiscalité française et propose intelligemment non pas des solutions toutes faites mais des pistes concrètes d’amélioration.

Il fourmille d’informations détaillées, de lois scientifiques, de références littéraires ou philosophiques et de remarques de bon sens, telles que les bienfaits d’un impôt à taux faible et assiette large ou les méfaits d’une dépense publique décorrélée des réalités.

Certains intitulés (« La justice fiscale, un parfum d’idéologie », « L’impôt n’est pas toujours la solution »…) témoignent de la volonté des auteurs de sortir des poncifs habituels pour embrasser une vision pragmatique de la fiscalité.

Le livre a aussi le mérite d’offrir à la psychologie la place qu’elle mérite dans la recherche du bon impôt, tout en réglant leur compte aux « Diafoirus de la science budgétaire et fiscale » qui croient que par l’impôt ou son contraire inéluctable, la niche fiscale, se règleront tous les problèmes de notre société.

Ecrit par des économistes, l’ouvrage s’appuie sur les grandes théories économiques pour les adapter à la fiscalité sans pour autant écarter ce qui relève parfois de la simple logique, du bon sens ou de la sagesse.

Mais le livre porte en lui les stigmates de son titre : « le grand désordre ».

Un trop-plein d’idées et d’analyses se répand de manière désordonnée tout au long de ses 360 pages, de telle sorte que le lecteur se perd en conjectures et a bien du mal à en sortir avec les idées claires et surtout classées.

C’est tout à leur honneur de ne pas avoir fait de la fiscalité une science exacte ou un instrument idéologique mais les auteurs auraient sans doute gagné en construction en n’oubliant pas que la fiscalité est avant tout du droit fiscal.

Une colonne vertébrale juridique aurait permis au ligne de gagner en cohérence.

Quoi qu’il en soit, c’est un livre courageux, qui regorge d’informations et de données (parfois trop chiffrées mais on est économiste ou on ne l’est pas…) et peut constituer une source féconde d’argumentaires en faveur d’un meilleur impôt.

Il est peut-être plus destiné au chercheur qu’au lecteur moyen de François de Closets mais tout contribuable sensible à ses impôts y trouvera à picorer.

Olivier Bertaux

"Impôts, le grand désordre" par Vivien Lévy-Garboua et Gérard Maarek, éditions PUF, 368 pages - 2020. 22 euros.

Inscrivez vous à la newsletter de Contribuables Associés

cta cliquez la

Lu 469 fois Publié le jeudi, 06 mai 2021

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.