Imprimer cette page

Le Jour de libération fiscale, fêté chaque année par Contribuables Associés depuis 1999

29-juillet-2013-jour-de-liberation-des-contribuables/ © Contribuables Associés

En 1999, pour la première fois en France, Contribuables Associés a commencé à calculer le « Jour de libération fiscale des contribuables », aujourd’hui dénommé « Jour de libération des contribuables ». En 2013, la dépense publique atteint un record jamais égalé, repoussant ainsi la libération des contribuables français au 29 juillet. Cela représente 5 jours de revenu des Français qui ont été dépensés par l’Etat de plus qu’en 2012.

Le Jour de libération des contribuables est le symbole d’un Etat et d’une bureaucratie toujours plus étouffante, s’immisçant dans tous les aspects de la vie des Français. Le nouveau gouvernement choisi par François Hollande poursuit la fuite en avant de ses prédécesseurs car depuis 1999 cette date a reculé de 12 jours. Pire ! Depuis les années Mitterrand, jamais la dépense publique n’est retombée en dessous de 50% du PIB.

evolution jlf

Plus de la moitié du revenu moyen des Français est donc dépensé par des élus bien souvent clientélistes et une bureaucratie de plus en plus inefficace… Cette dégradation de la liberté économique des Français s’accompagne progressivement d’un ralentissement de la croissance économique, d’une explosion du chômage, d’une augmentation de la fraude et de la corruption. C’est à l’aune de son évolution catastrophique dans le temps que le jour de libération doit être compris.

Pourquoi la dépense publique est-elle le critère retenu par Contribuables Associés ?

Car la dépense publique concerne tous les Français et pas seulement les salariés. Le 29 juillet marque donc le jour à partir duquel les Français deviennent, en moyenne, enfin libres du joug de la bureaucratie. Comparés à leurs voisins européens, les Français sont parmi les plus mal lotis. L’absence de réformes ambitieuses de réduction des dépenses publiques a conduit la France à la deuxième place des pays les plus bureaucratiques, juste derrière le Danemark. Les contribuables européens sont, quant à eux, libérés le 1er juillet, soit presque un mois plus tôt que les contribuables français, appelant la France à revoir au plus vite l’ensemble de ses dépenses publiques.

calendrier jlf

Calendrier 2013 de libération des contribuables de l’OCDE

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 126 fois Publié le vendredi, 26 juillet 2013