MEDEF : 13,8 millions d’euros de subventions en 2015

Le MEDEF ouvre son université d'été 2016 ce mardi 30 août. A l'instar des syndicats de salariés, ce syndicat patronal vit encore trop largement de subventions publiques.

 

En application du décret du 28 décembre 2009, la publication des comptes annuels est obligatoire pour les organisations syndicales et professionnelles. Contribuables Associés a étudié les 66 pages de comptes du MEDEF.

En 2015, le MEDEF a perçu 13,8 millions d’euros de subventions, près de 36% de ses ressources.

MEDEF subventions

Par ailleurs, comme nous l’avons déjà évoqué, a été institué à compter du 1er janvier 2015 une contribution obligatoire de 0,016 % du salaire brut qui est prélevée sur la fiche de paie et reversée aux syndicats de salariés et syndicats d’employeurs.

Si le taux peut sembler homéopathique, le montant final, lui, est très généreux : plusieurs dizaines de millions d’euros par an que se partagent les huit centrales au sein de l’Association de Gestion du Fonds Paritaire National (AGFPN).

Pour l’année 2015, le MEDEF devrait ainsi recevoir 5,4 millions d’euros grâce à cette « contribution patronale obligatoire au financement des organisations syndicales ».

taxe syndicale MEDEF

Étudiés sur l’exercice comptable 2015, ces chiffres corroborent l’étude de la chaire « Mutations, Anticipations et Innovations » de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Paris, qui avait a publié en décembre 2014 une étude sur le financement des syndicats.

Réalisée en partenariat avec le cabinet d’audit-conseil Audisol, cette étude intitulée « La transparence financière des organisations syndicales et patronales » démontrait qu’ 1/3 des ressources du MEDEF étaient des subventions.

Pour Contribuables Associés, la réduction des dépenses publiques nécessite la mobilisation de toute la société.

Contribuables Associés milite pour que les syndicats ne soient plus financés par l’argent public, mais par les cotisations de leurs adhérents. Il est urgent et indispensable de mettre fin au financement public des syndicats, qu’il provienne de l’argent de nos impôts ou de la « taxe syndicale » obligatoire.

Comme tous les syndicats, le MEDEF gagnerait en liberté et légitimité en se libérant de sa dépendance aux subventions étatiques

***

A la différence des syndicats subventionnés, Contribuables Associés ne vit que de la générosité et de l’engagement de ses membres. Défendant les contribuables avec acharnement depuis 25 ans, notre association est la preuve vivante que l’on peut avoir une vraie pérennité, sans réclamer un seul sou d’argent public.

 

 

Lu 218 fois Publié le mardi, 30 août 2016