Impôts sur les successions : un rapport extrêmement dangereux des crânes d’œuf de l’État vient de sortir

Évaluer cet élément
(0 Votes)
testament héritage testament héritage
L’agence de réflexion France Stratégie, organisme créé par le gouvernement en 2013, n’en finit plus de sortir des rapports pour tenter de justifier son existence. Un des derniers en date concerne la fiscalité des transmissions. Et il est inquiétant.

Dans ce rapport intitulé « Peut-on éviter une société d’héritiers? » et daté de janvier 2017, il est proposé de redistribuer le patrimoine des Français par le biais de la fiscalité sur les successions qui servirait alors à financer une « dotation universelle de patrimoine » que l’État verserait à tout citoyen dépourvu de biens propres lors de son entrée dans la vie adulte.

Ce retour au socialisme le plus dogmatique est consternant. L’impôt ne financerait alors plus les missions de l’État mais alimenterait uniquement l’utopie égalitariste.

Quant à la famille, elle disparaît. Selon ces chercheurs du gouvernement, le patrimoine doit rester strictement individuel. Il faut donc le taxer à chaque transmission pour éviter l’enrichissement des familles.

De telles idées liberticides sont aberrantes. Au contraire, un patrimoine se conçoit et se construit en famille.

Les droits de succession ne sont donc qu’une imposition supplémentaire (pouvant atteindre 45%…) sur un bien qui a déjà subi l’impôt sur le revenu, la TVA, les impôts locaux, voire l’ISF.

Certains candidats proposent déjà de les réduire en cas de donation afin de de réinjecter plus vite les richesses dans l’économie dynamique. Allons plus loin et supprimons-les à cette occasion.

Olivier Bertaux

Lu 68 fois Dernière modification le mardi, 08 janvier 2019 15:52