mardi, 23 février 2016 15:04

Les prélèvements sociaux prennent le pas sur l’impôt sur le revenu

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les prélèvements sociaux ont subrepticement supplanté l’impôt sur le revenu. N’est-ce pas la preuve que la retenue à la source permet une augmentation insidieuse de l’impôt ?

 

Les prélèvements sociaux rapportent désormais deux fois plus que l’impôt sur le revenu (140 Mds€ contre 70 Mds€). La plupart des contribuables, surtout les plus modestes, pourront d’ailleurs constater que les prélèvements sociaux les frappent plus durement que l’impôt sur le revenu. Ainsi, le Français sur deux qui ne paie pas d’impôt sur le revenu paiera toujours 8 % de CSG-CRDS sur son salaire. Quant au chef d’entreprise qui part en retraite avec 500 000 € de plus-value, on lui accorde l’exonération d’impôt sur le revenu mais on ne le dispense pas des 77 500 € de prélèvements sociaux. De même pour le petit épargnant qui aura 50 ou 65 % d’abattement sur sa plus-value au bout de 2 ou 8 ans… mais valable uniquement pour l’impôt sur le revenu. Pour une plus-value après 8 ans, cela veut dire que 15,5 % de prélèvements sociaux équivalent à 45 % d’impôt sur le revenu ! Et n’oublions pas tous les revenus exonérés d’impôt sur le revenu mais non de prélèvements sociaux (PEA, PEL, capitaux décès…).

Bref, les prélèvements sociaux ont désormais une place prééminente dans la vie du contribuable par rapport à l’impôt sur le revenu. Que faut-il en conclure ? Tout d’abord que la fiscalité sert désormais avant tout à financer notre protection sociale au détriment de l’investissement ou des missions régaliennes de l’Etat. Ensuite que la retenue à la source est maintenant installée puisque la quasi-totalité des prélèvements sociaux est précomptée. Enfin, cela révèle l’effet insidieux du prélèvement à la source dont la CSG semble avoir constitué le cheval de Troie pour le reste de l’impôt sur le revenu. En effet, les contribuables paient deux fois plus de prélèvements sociaux que d’impôt sur le revenu mais ont toujours l’impression que seul ce dernier pèse réellement sur leur budget. Preuve une fois de plus qu’un impôt prélevé à la source est un impôt qui s’augmente beaucoup plus facilement…

Rappel : pourquoi les contribuables sont contre la retenue de l’impôt à la source

Lu 51 fois Dernière modification le lundi, 10 février 2020 15:23