Rendez-vous parlementaires n°44 : "La défense sacrifiée à l’État providence"

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dépenses publiques Dépenses publiques

Nos armées n’ont plus les moyens d’assurer leur mission régalienne de défense du territoire. Les dépenses de fonctionnement de nos forces sont au bord de la rupture et la vétusté du matériel est un danger quotidien pour nos militaires envoyés en opération au Mali, Centrafrique, Liban ou encore Côte d’Ivoire.

Nicolas Dhuicq député de la 1ère circonscription de l’Aube, déplore l’insuffisance du budget consacré à la défense.

Il dresse rapidement la situation critique et expose son point de vue pour chacune de nos armées. Le Général Tauzin, auteur de Rebâtir la France, nous rappelle la nécessité et le rôle de l’armée pour la sécurité tant intérieure qu’extérieure du pays. Il énonce les grandes lignes d’un projet d’armée, les conditions de l’avenir de la France.

Laurent Artur du Plessis, journaliste et auteur d’ouvrages de prospectives économiques et géopolitiques, conclut à une diminution régulière, en francs constants, de l’effort de défense nationale pendant plusieurs décennies.

Les contraintes budgétaires qui s’exercent dans le cadre de la révision générale des politiques publiques, la RGPP, sacrifient la défense nationale.

Lu 40 fois Dernière modification le mardi, 11 juin 2019 17:41