Rendez-vous parlementaires n°43 : "Corruption, fraude : l’exemplarité contre le soupçon"

Évaluer cet élément
(0 Votes)
dépenses publiques dépenses publiques

Depuis des années, la vie publique et politique est éclaboussée par des affaires de corruption, de prises illégales d’intérêt, de trafics d’influence ou de favoritisme, ou bien encore de fraudes, voire de phobies administratives.

Ces pratiques sont d’autant plus condamnables lorsque l’argent public est détourné dans le cadre d’un mandat électoral.

Dino Cinieri, député de la Loire, et Pierre Morel-A-L’Huissier, député de la Lozère, sont co-auteurs d’une proposition de loi, visant à rendre les élus inéligibles à vie, dès lors qu’ils ont été condamnés pour fraude fiscale ou corruption.

Yvan Stefanovitch, journaliste d’investigation français, auteur de livres politiques, spécialiste du gaspillage d’argent public, dresse un panorama des formes de corruption de plus en plus sophistiquées et difficiles à appréhender, dans le secteur de l’eau, des déchets, de l’armement, de la grande distribution, des travaux publics et au service des douanes.

Charles Prats, ex-magistrat à la délégation nationale à la lutte contre la fraude au ministère du Budget, expose les vrais enjeux de la fraude aux finances publiques qui s’élève au moins à 100 milliards d’euros par an et traite de l’efficacité des outils juridiques ainsi que des moyens pour la combattre.

Lu 43 fois Dernière modification le mardi, 11 juin 2019 17:42