Hausse constante des bataillons de fonctionnaires en France depuis 25 ans

Écrit par Alexis Constant
Hausse constante des bataillons de fonctionnaires en France depuis 25 ans © Trez / Contribuables Associés

Selon le site Fipeco, les effectifs de la fonction publique ont progressé de 23 % entre 1997 et 2022, beaucoup plus vite que dans le secteur privé.

S’il y a un risque de pénurie qui ne menace pas la France, c’est celui d’être à court de fonctionnaires. 

Selon la dernière étude du site sur les finances publiques Fipeco, leur nombre a augmenté de 1 055 000 entre 1997 et 2022 dans les trois fonctions publiques pour atteindre 5 694 000 personnes à la fin 2022. 

Cette hausse de 23 % est plus élevée que celle des effectifs dans le secteur privé (+ 18 %) sachant que la population n’a augmenté que de 14% durant cette période.

Le billet de Fipeco pondère les évolutions des effectifs des fonctions publiques d’État et territoriale afin de tenir compte « du transfert de 140 000 agents de l’État aux collectivités locales à la fin des années 2000, en contrepartie de transferts de compétences, et pour être ainsi mesurées à périmètre constant ».

Sur cette base, les effectifs de la fonction publique d’État (2 543 000 personnes fin 2022) ont augmenté de 6,8 % de 1997 à 2022 (+ 173 000).

Ceux de la territoriale (1 937 000 personnes fin 2022) de 46 % (+ 564 000) ; alors que les effectifs de l’hospitalière (1 214 000 personnes fin 2022) ont gagné 36 % (+ 319 000). 

Quant à l’augmentation des effectifs de l’ensemble de la fonction publique par législature, Fipeco dresse les comptes suivants : + 386 000 sur 1997-2002 (troisième cohabitation Chirac/Jospin) ; + 329 000 sur 2002-2007 (Chirac) ; + 17 000 sur 2007-2012 (Sarkozy) avec notamment une baisse dans la fonction publique d’État.

fonction publique evolution effectifs

Source : rapport de 2021 sur l’état de la fonction publique et Insee informations rapides de décembre 2021 ; corrigé pour tenir compte des 140 000 emplois transférés de 2006 à 2010 entre les fonctions publiques d’Etat et territoriale ; hors emplois aidés ; FIPECO.

Sous la présidence d'Emmanuel Macron 1re mandature (2017 à 2022), la hausse totale est de + 178 000, dont + 96 000 agents dans la fonction publique d’État, + 45 000 dans les collectivités locales et + 38 000 dans l’hospitalière. 

Pour mémoire, le candidat Macron à l’élection de 2017 avait promis de supprimer 120 000 postes de fonctionnaires une fois au pouvoir.

Fipeco souligne que les données provisoires laissent anticiper une nouvelle progression importante des effectifs de la fonction publique en 2023.

Publié le lundi, 29 avril 2024

10 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Volanges lundi, 20 mai 2024 Posté par Volanges

    Pour répondre à Fabou :

    Monsieur, les fonctionnaires sont payés par les salariés et travailleurs du privé! Ils coûtent très cher aux travailleurs du privé alors que les travailleurs du privé, eux, ne coûtent rien aux fonctionnaires car ils sont payés par leurs clients. Les fonctionnaires ne créent pas non plus de richesse mais vivent de celle produite par les travailleurs du privé. Les fonctionnaires bénéficient, en outre, d'avantages non financiers très importants.
    Quant à votre remarque sur Sarkozy, c'est écrit dans l'article!

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire CHRISTOPHE lundi, 20 mai 2024 Posté par CHRISTOPHE

    Moi non plus je ne comprends pas, plus il y a de fonctionnaires moins il y a de service publique ? Il ne faut pas avoir fait l'Ecole Nationale des Anes pour comprendre ça ! Tiens dans ma commune la poste va fermer !
    L'éducation nationale est un échec flagrant, il y a moins de policiers, l'hôpital je n'en parle même pas, il ne faut pas être malade ! MAIS OÙ SONT-ILS ? Nous sommes "dirigés" par des INCOMPETENTS !

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire maxens dimanche, 19 mai 2024 Posté par maxens

    1 millions de fonctionnaires en plus en 25 ans, et ce, alors que l'internet et l'informatique se sont démocratisé et développé.....Et il y a des personnes en France pour trouver cela normal? Tous les sondages, lorsque vous interrogez les usagers, disent que c'était mieux avant? Et on change quoi? rien, triste

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Fabou vendredi, 17 mai 2024 Posté par Fabou

    Cher Goudron, je me demande ce que vous faites en France. Il faut partir vivre en Allemagne car à vous lire il semble que ce soit un eldorado ! Arrêtez de dire n'importe quoi, vous faites d'un cas une généralité. Tous les fonctionnaires ne sont des inutiles qui ne travaillent que de temps en temps. Je suis retraité aujourd'hui mais j'ai fait carrière dans la fonction publique territoriale et je peux vous dire que je n'ai jamais compté mes heures, comme beaucoup de mes collègues. Il y avait c'est vrai quelques éléments qui qui brassaient du vent, mais cela existe aussi dans les entreprises privées. Pour en revenir à l'Allemagne, ce n'est pas un paradis où tout se passe bien, le chômage est présent, des gens doivent cumuler plusieurs emplois pour survivre, leurs politiques ne valent pas mieux que les nôtres, regardez la présidente de l'UE, ancienne ministre allemande qui n'a pas fait que du bien chez elle et qui continue à l'étage supérieur.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Claude  GOUDRON jeudi, 16 mai 2024 Posté par Claude GOUDRON

    plus il y a de fonctionnaires moins ça marche, la logique veut donc que l'on doit en réduire drastiquement le nombre.
    proportionnellement aux nombre d'habitants nous en avons 3,5 millions de plus qu'en Allemagne (source IREF) il faut donc en supprimer au moins 500 000 par an pendant 7 ans, sans oublier d'augmenter leur temps de travail durant toute leur carrière un fonctionnaire travail 30% de moins que son homologue allemand ce qui correspond à 2 100 000 équivalents temps plein (en prenant le chiffre de 7 millions de fonctionnaires (ensemble des personnes rémunérées directement ou indirectement par l'Etat)et non pas 5.6 comme annoncé.
    reste donc à trouver 1,4 millions de postes à supprimer!

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire ribatto jeudi, 16 mai 2024 Posté par ribatto

    Ah bon il y aurait plus de personnel soignant dans les hôpitaux? Tous les prof seraient remplacés? Vraiment c'est une bonne nouvelle !!!

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Cartese mercredi, 15 mai 2024 Posté par Cartese

    C'est sûrement pour cela que ça marche si bien, qu'ils arrêtent de faire des cocotte en papier à longueur de journée !!!!!!

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire fabou mercredi, 15 mai 2024 Posté par fabou

    Encore une enquête pour opposer les fonctionnaires aux privés ! Pendant que les uns tapent sur les autres, les fossoyeurs de la France continuent de saigner le pays. Une remarque, on pourrait penser que sarkozy a été très fort en baissant le nombre de fonctionnaires d'état, mais que nenni, il a juste transféré des fonctionnaires d'état aux collectivités !! Ces mêmes collectivités qui n'ont pas reçu en compensation les crédits nécessaires pour payer ces fonctionnaires et qui ont dû augmenter les impôts. Par contre sarkozy n'a pas baisser les impôts, l'argent récupéré il l'a bien dépensé autrement.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Gilles Hache mercredi, 15 mai 2024 Posté par Gilles Hache

    Au cas où certains en douteraient, la France est devenu un pays socialiste, et cela fait plus de 40 ans que ça dure.
    Notre décrochement économique n’en est que le résultat logique.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Rostagni mercredi, 15 mai 2024 Posté par Rostagni

    J aimerai beaucoup le mettre sur fdb merci

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.