Et si les hauts fonctionnaires étaient solidaires avec les actifs pénalisés par le confinement ? Émission sur Radio Notre-Dame

hauts-fonctionnaires-argent-public hauts-fonctionnaires-argent-public © Radio Notre-Dame

Eudes Baufreton, directeur de Contribuables Associés, était l'invité de l'émission Décryptage sur Radio Notre-Dame, le 11 mai 2020, avec Eric Verhaeghe, haut fonctionnaire et président de Triapalio.

Thème de l'émission animée par Philippe Delaroche : est-ce indécent d’appeler les 20.000 hauts fonctionnaires à rétrocéder 16% de leur traitement pour soutenir les actifs pénalisés par le confinement ?

Cette émission faite suite à la campagne de Contribuables Associés : " Crise sanitaire : les hauts fonctionnaires doivent être solidaires ! ". 

invalid quix collection shortcode!

Nombre de hauts fonctionnaires en poste perçoivent des rémunérations très importantes, parfois discutables, tant en montant qu'en utilité.

Les hauts fonctionnaires sont épargnés par la crise, et, qui plus est, responsables, pour certains d’entre eux, de la mauvaise gestion de l’épidémie. Depuis le début de la crise sanitaire et du confinement, leur traitement est maintenu en intégralité, aux frais des contribuables.

En ces temps graves de crise, il est absolument impératif que la solidarité nationale s'applique à tous.

Contribuables Associés demande que soit créée au plus vite une "participation à la solidarité nationale" de 16% appliquée à tous les revenus des hauts fonctionnaires (percevant un traitement supérieur au traitement indiciaire brut d'un conseiller d'Etat en service ordinaire (échelon 1) soit supérieur à 5 496,71 €).

Cette participation sera reversée au fonds de solidarité des artisans, commerçants, professions libérales et TPE en difficulté.

signature petition

Lu 1215 fois Publié le mardi, 12 mai 2020