Aide au développement : la France verse 140 millions d'euros à la Chine...

argent-public-aide-développement-chine argent-public-aide-développement-chine © wong sze yuen - Shutterstock

Comment la Chine pirate l’aide française au développement.

Proverbe chinois. Si « l’habit donne de l’autorité à l’homme, l’argent lui donne de l’audace ».

Et d’audace, la Chine n’en manque pas. Par exemple, en remplissant sa sébile avec de l’argent public français.

Au coude à coude avec les États-Unis en tant que 1re puissance économique mondiale, Pékin rafle pourtant une fraction des aides destinées aux pays en voie de développement (PVD).

Dans un rapport annexé au projet de loi de finances 2022, le député LR des Côtes d’Armor, Marc Le Fur, a calculé que la France a versé 140 millions d’euros à la Chine en 2020.

Sur la période 2018-2020, on atteint 371 millions d’euros.

Passe encore que l’aide française profite à de petits États africains ou asiatiques claudiquants.

Mais dans le cas de la Chine, qui empoche plus de subsides que le Burkina Faso ou le Cameroun, on change de catégorie.

Locomotive de la croissance mondiale depuis 20 ans, la Chine affichait un PIB de 14,72 billions en 2020.

Selon la banque américaine Jefferies, elle absorbera bientôt près de 60 % du marché du luxe !

Le traitement de faveur dont profite Pékin est lié au classement OCDE des PVD.

Pour l’établir, l’organisation internationale ne se base pas sur le PIB national, mais sur le PIB par habitant.

À cette aune, la Chine et son 1,4 milliard de citoyens se classe au 72e rang mondial, loin derrière la France (21e) ou les États-Unis (9e).

Marc Le Fur plaide pour une modification des critères d’attribution des aides afin d’extraire la Chine de la liste des PVD.

Juste du bon sens.

Inscrivez vous à la newsletter de Contribuables Associés

cta cliquez la

 

Lu 978 fois Publié le lundi, 22 novembre 2021

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.