Saleté à Paris : Anne Hidalgo préfère nettoyer Tunis et Port-au-Prince

paris-subventions-ordures paris-subventions-ordures Tetiana Lukerievas -Shutterstock

Prolifération des rats, déjections canines, les rues transformées en dépôts d’ordures. Paris tient à la fois du chantier permanent et du dépotoir. Ce qui n’empêche pas la municipalité d’Anne Hidalgo de financer l’entretien et le nettoyage de la voie publique dans des villes étrangères. 

Lors des sessions de juin du Conseil de Paris (délibérations des 11,12,13 et 14 juin 2019)

• 47 250 euros de subvention ont été accordés pour la « formation d’agents pour la collecte, le traitement et la valorisation des ordures ménagères » de la ville de Tunis.

• 214 100 euros de subvention pour la « collecte des déchets ménagers dans six villages du sud de l’Inde ».

• 30 225 euros de subvention pour « la propreté et la gestion des déchets ménagers » à Port-au-Prince (Haïti).

Des subventions qui ne concernent donc pas directement les contribuables parisiens...

Dites Stop aux gaspillages !

 
Lu 1910 fois Publié le mardi, 08 octobre 2019