15,1 millions d'euros pour un logiciel qui ne fonctionne pas : la police aurait bien besoin d’un vrai SCRIBE

scribe-police scribe-police ©Theseated scribe - Rama - Wikimedia Commons

La politique de rapprochement entre la police et les citoyens concerne un bon nombre de mesure et d’innovations. Outre les caméras piétons portées par les policiers, le logiciel Scibe devait révolutionner la procédure judiciaire.

Scribe devait remplacer le logiciel de rédaction des procédures de la Police nationale, devenu obsolète, qui plante régulièrement. Pourquoi employer l’imparfait ? Vous vous en doutez, tout ne s’est pas exactement passé comme prévu.

Il se trouve que les 5 ans de travail sur le logiciel (prévu pour l'été 2021) ainsi que les 15,1 millions d’euros d’argent public dépensés n’ont pas été suffisants pour faire en sorte que le logiciel imprime les dépôts de plainte.

La sortie du logiciel est annoncée pour 2022, autrement dit, le cahier des charges a le temps de changer d’ici là, et l’argent de défiler. La facture pourrait doubler selon Le Canard enchaîné.

une livre noir gaspillages argent public 1

Recevez GRATUITEMENT le livre choc sur le scandale des gaspillages de l'argent public

Lu 1745 fois Publié le jeudi, 22 juillet 2021

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.