Les coûts somptuaires du Gouvernement Borne

Écrit par Aliénor Barrière
gouvernement argent public gouvernement argent public 1643606 pour pixabay

Autrefois, le prestige d’un Roi s’évaluait en fonction de la magnificence de sa cour : plus elle était nombreuse, plus le Roi était puissant. Les années ont passé, de nombreuses têtes sont tombées, mais cet état de fait demeure.

 

Ce n’est en tous cas ni Emmanuel Macron, ni Elizabeth Borne, qui diront le contraire. Le nouveau Gouvernement ne compte pas moins de 42 membres !

On est loin de la quinzaine de ministres promise par le Président. Son entourage assurait qu’il « n’y aura pas d’armée mexicaine », on se demande bien alors de quoi il s’agit. Cela dit, cela fait toujours une personne de moins que dans le Gouvernement Castex : on tient le bon bout !

Un bout encore bien trop coûteux : ce nouveau Gouvernement coûtera chaque année 5,1 millions d’euros aux contribuables.

Or si ces derniers ont bien acquis une conviction au cours de toutes ces années, c’est qu’ils n’en n’auront pas pour leur argent.

Ces cinq millions d’euros seront ainsi répartis entre le woke et indigéniste Pap Ndiaye, Marlène Schiappa qui fait des tutos coiffure et des livres pornos, Gabriel Attal pour qui l’affaire McKinsey « n’est pas un scandale d’Etat », Olivier Véran qui a déployé une stratégie vaccinale hors de prix et liberticide, Gérard Darmanin qui a été en-dessous de tout lors du scandale du Stade de France, François Braun qui a exclu la réintégration des soignants non vaccinés, et tant d’autres qui ne manqueront pas de nous décevoir.

Mais ce n’est pas tout : les courtisans ont également leur propre cour à faire tourner : 160 millions d’euros par an pour les 570 conseillers ministériels et les 2 302 personnes en charge des fonctions supports.

Un gouvernement qui sera sans nul doute très engagé dans la réduction des dépenses publiques...

Lu 11709 fois Publié le lundi, 11 juillet 2022

61 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Marcant lundi, 15 août 2022 Posté par Marcant

    Que devient la fameuse phrase de Macron: il faut rétablir l éthique dans la vie politique…
    Il faudrait commencer par faire des économies budgétaires : moins de membres au gouvernement, moins de parlementaires, moins de cabinets conseils aux tarifs exorbitants, moins de «  copains aux fonctions douteuses,diminution drastique des subventions aux organismes de Presse et j en passe.
    Je préconise aussi la suppression de l ENA, car tous nos énarques élus sont incapables de faire des économies, d alléger la dette qui rejaillira sur les générations futures, bref de redresser vraiment la France.
    C est trop facile de faire marcher la planche à billets et trop injuste de ponctionner les français ensuite.
    Un chef d État doit être un chef d entreprise avec des responsabilités et une obligation de résultats.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Brun jeudi, 04 août 2022 Posté par Brun

    Effarant et consternant. On peut ajouter le scandale qui consiste à voir l’absentéisme de la "représentation nationale" (sic) : des dispositions sont adoptées à la suite de votes réunissant moins de 100 députés sur les 577 que nous élisons et entretenons à raison de plus de 5000€ par mois chacun. Ainsi du recasage de Mme Wargon à la tête de la CRE. Celle qui disait qu'à l'avenir il faudrait abandonner les maisons individuelles qui ne cadrent pas bien avec les dispositions qu'il faudrait soi disant prendre à cause du réchauffement climatique.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire THOMAS J. mardi, 02 août 2022 Posté par THOMAS J.

    Quand un président fixera t il à son premier ministre au moment des propositions un nombre maximum de ministres et de secrétaires d'état/ministres délégués, savoir par exemple 15 pour les premiers et 15 également pour les seconds ? Avec un ministre du budget élevé au rang de ministre en tête dans l'ordre protocolaire, vu nos affres financières que personne se sait plus cadrer.
    Plus il y en a, plus il y a de conseillers et plus il y a de réunions croisées, de pertes de temps et d'argent.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire J.BL jeudi, 28 juillet 2022 Posté par J.BL

    Tous nos élus, fonctionnaires, agents de l'état sont nos salariés, c'est nous qui les payons chaque mois mais quels services, quelle reconnaissance en avons nous en retour? C'est de notre faute nous déléguons mais nous ne contrôlons pas ce qu'ils font des pouvoirs que nous leur avons donnés ou qu'ils se sont octroyés au fil du temps.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Marie51 jeudi, 28 juillet 2022 Posté par Marie51

    Ayant travaillé plusieurs années dans la comptabilité d'association, puis la comptabilité d'entreprise et enfin dans la comptablité d'administration, je suis etonnée de voir qu'avec la Dette Publique que nous avons (Presque 3000 Milliards d'euros, le Gouvernement de Mr Macron continue de ponctionner allègrement dans l'argent public, sans chercher à reduire ses depenses ! Savez-vous qu'un enfant qui est né en France est déjà endetté de 43 000 Euros !? Ce cher président jette l'argent par les fenetres mais n'oublie pas d'offrir tous les 6 mois des millions d'euros à l'Afrique, ni de se servir de son Falcon, joyeusement, ni d'offrir des armes à l'Urkraine ! EDF est en faillite mais s'est installée en Afrique, ou de nombreuses entreprises ont racheté des terrains poyur une bouchée de pain ! 3 allers retours en Falcon equivalent à 7 ans d'utilisation de votre bonne vieille voiture en pollution !

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Jean Joguet jeudi, 28 juillet 2022 Posté par Jean Joguet

    Bonjour, Je viens d'apprendre qu'il y a suppression de l'augmentation pour les retraités .... sans commentaires
    Cela s'ajoute à ma discréditation de tous nos politiques. 44 ministres c'est un comble avec tout ce qui va avec, secrétaires, personnels et retraites alors que l'on parle de restriction. "Ils" se fichent de nous ouvertement, mais quoi faire..... J'admire votre opiniâtreté à poursuivre le "combat". Courage Cordialement

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire JULLIEN mardi, 26 juillet 2022 Posté par JULLIEN

    Moi, Claude JULLIEN, septuagénaire en bonne santé, le sympathique vaccin Pfeizer a déclanché chez moi 2 petits AVC qui se sont portés sur ma vue et n'ont réduit à l'état de paquet, plus de voiture, vivant en milieu rural je ne peux même plus aller chercher mon pain, moi qui traversais la France en long en large et en travers travaillant dans le BTP, je suis tributaire de VSL ou d'amis pour aller à un endroit où à un autre ! J'en arrive à souhaiter la même chose aux "salopards" qui ont rendu ce vaccin quasi obligatoire !!!

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Ralphe mardi, 26 juillet 2022 Posté par Ralphe

    Il y avait beaucoup de copains à caser, ça peut expliquer le nombre.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire aupy mardi, 26 juillet 2022 Posté par aupy

    A Marc : Comment ne pas faire de critiques quand les dépenses "somptuaires" sont à ce point-là, qu'il y a un tel gâchis d'argent... Merci aux "Contribuables Associés" de nous informer, l'information, ça peut certainement limiter les dégâts. Quant aux pétitions, oui, elles ont un impact très positif, toujours par l'information qu'elles apportent, et surtout le nombre de personnes qui "osent" signer, car tout un chacun n'est pas capable de s'investir dans une pétition.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Agnès L lundi, 25 juillet 2022 Posté par Agnès L

    Concernant la remarque sur les soignants non vaccinés (on oublie aussi les pompiers) je m’étonne car autour de moi les vaccinés attrapent quasiment tous la Covid, même avec 4 doses. Donc ils sont aussi dangereux que les non vaccinés qui font peut être plus attention.
    De plus, vu le nombre effrayant des témoignages sur les effets secondaires graves dus à ces injections expérimentales, car ce ne sont pas des vaccins comme ceux que nous connaissons depuis des années, on peut comprendre que ceux qui sont aux premières loges pour voir ces effets secondaires n’aient pas envie de les subir. Surtout quand on est jeune et que l’on ne craint quasiment rien.
    Quant au traitement qui est imposé à des personnes qui ont risqué leur vie pour sauver les malades de la première vague de la Covid c’est une honte pour notre pays. Du jour au lendemain mis à la porte sans salaire. Même un salarié qui commet une faute à droit au chômage. Je le répète c’est effrayant et honteux de traiter des personnes qui risquent leur vie comme les pompiers aussi,de cette façon. Nous en sommes punis car ils manquent tous cruellement dans les services de santé et maintenant pour lutter contre les feux.

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.