Revenu « jeunes » : une mesure électoraliste signée Macron

revenu-jeunes-dépenses-publiques revenu-jeunes-dépenses-publiques © Franzi - Shutterstock

Après le très contestable Pass Culture – 300 euros alloués aux jeunes l’année de leurs 18 ans pour l’achat de produits « culturels », Emmanuel Macron entend séduire l’électorat jeune à quelques mois de la présidentielle, via une nouvelle aide : « le revenu d’engagement ».

 

Cette mesure s’inscrit dans la continuité de la « garantie jeunes universelle » créée en 2013 par François Hollande.

L’aide, initialement destinée auxjeunes déscolarisés, est désormais étendue aux « profils de travailleurs précaires ».

Le montant de l’aide mensuelle fluctue entre 300 et 500 euros par mois, payée par le contribuable, bien évidemment…

En contrepartie, les bénéficiaires s’engagent à suivre un parcours d’insertion intensif et collectif en mission locale. 80 000 garanties jeunes ont été signées à la mi-2021.

 
Revenu d’engagement : un coût non négligeable

 

Le revenu d’engagement pourrait coûter 1,2 milliard en 2022, pour une dépense, à terme, qui avoisinerait les 2 à 3 milliards d’euros annuels, selon Le Point.

Le dispositif prévoit également des ateliers  de formation et d’apprentissage pour faciliter la réinsertion professionnelle de ces jeunes désoeuvrés dont la perspective de carrière se résume à l’assistanat et/ou la délinquance.

Ces jeunes seraient au nombre de 1,5 million selon l’Insee, un chiffre qui prend en compte les personnes âgées de 15 à 29 ans.

On le sait, la République sociale n’en est pas à son coup d’essai.

Le RSA (2,1 millions d’allocataires) est déjà destiné à assurer un revenu minimum aux démunis de plus de 25 ans et à certains jeunes actifs de 18 à 24 ans.

Depuis la création du RMI en 1988, ce type de mesure contribue à maintenir les pauvres dans la dépendance.

Tous contribuables ! N°20 « Éoliennes : des milliards pour du vent » 5 €

Abonnement d'un an à Tous contribuables : 19 € pour 4 numéros

une tous contribuables 20 eoliennes

 

Lu 1288 fois Publié le jeudi, 23 septembre 2021

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire MOUGEOT mardi, 19 octobre 2021 Posté par MOUGEOT

    mardi 19 /10/21
    Garantie jeunes de 18/23 ans par contrat d'un an 500e mois formation dispensée par les missions locales jeunes .Vaste fumisterie on leur apprend à faire une lettre de motivation la plus part ont des difficultés avec l'orthographe ,ne connaissent pas le monde du travail .Le parcours d'insertion intensif et collectif des mots .Ou sont les ateliers de formation et d'apprentissage ou et avec quelle structure de formation .L'avenirde cette jeunesse est réduite à des métiers de peu d'intérêt qu'ils ne pratiqueront pas .Le contrat signé les versements sont versés présents ou pas pendant l'année.Un encadrement de bonne volonté mais non formé .A votre bon coeur.

  • Lien vers le commentaire MOUGEOT mardi, 19 octobre 2021 Posté par MOUGEOT

    mardi 19 /10/21
    Garantie jeunes de 18/23 ans par contrat d'un an 500e mois formation dispensée par les missions locales jeunes .Vaste fumisterie on leur apprend à faire une lettre de motivation la plus part ont des difficultés avec l'orthographe ,ne connaissent pas le monde du travail .Le parcours d'insertion intensif et collectif des mots .Ou sont les ateliers de formation et d'apprentissage ou et avec quelle structure de formation .L'avenirde cette jeunesse est réduite à des métiers de peu d'intérêt qu'ils ne pratiqueront pas .Le contrat signé les versements sont versés présents ou pas pendant l'année.Un encadrement de bonne volonté mais non formé .A votre bon coeur.

  • Lien vers le commentaire Bonte mercredi, 13 octobre 2021 Posté par Bonte

    Les générations Tanguy se portent bien et cela au détriment des vieux de plus de 50 ans burn-outés au turbin oblogés de survivre jusqu’à 67 ans pour une misérable retraite à taux plein ! Et oui qui depuis les années 80 peut se targuer d’avoir tous ses trimestres à 63 ans ? Personnes !!!
    Honte à cet État qui gère mal ce pays, laisse des milliards d’euros s’envoler dans les paradis fiscaux ! Les fraudes sociales et les coûts astronomiques de l’immigration de peuplement au détriment de la méritocratie ! Travailler plus pour gagner moins et financer l’assistanat à la terre entière !
    Alors STOP ou ENCORE ?
    2022 faut que cela change vraiment !

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.