Déclaration de revenus, le parcours du combattant 2.0…

déclaration-impôts-revenus-2021 déclaration-impôts-revenus-2021 © Pixavril - Shutterstock

 La campagne de déclaration de revenus de 2021 bat son plein. Le terme martial convient bien à l’opération. olivier bertaux contribuables associes

Quiconque a rempli une déclaration comportant autre chose qu’un salaire pour un couple sans enfant, a crié victoire lorsque sa déclaration en ligne finit par être validée.

Certes, les informaticiens de Bercy font de leur mieux pour rendre utilisable la déclaration en ligne mais que peuvent-ils face à un législateur toujours plus imaginatif pour compliquer notre fiscalité.

Comment s’y retrouver devant son écran lorsqu’il faut jongler entre une dizaine de déclarations distinctes et des centaines de types de revenus, charges ou niches ?

Et quand on croit que tout est fini, on s’aperçoit qu’on a oublié la femme de ménage et il faut tout refaire défiler et tout valider à nouveau.

Et attention aux cases pré-cochées ou aux montants précomptés, l’an dernier 8 millions de contribuables ont oublié de renoncer à la flat tax et payé plus d’impôt à cause de cela…

La bonne vieille déclaration étalée sur la table avait du bon.

On y retrouvait ses petits montants d’un coup d’œil élargi, on pouvait gommer sans tout recommencer et on envoyait au fisc une déclaration maculée de tâches de sueur, de sang et de larmes, voire du coup de rouge ou du bol de café pour tenir le choc.

Aujourd’hui, le logiciel qui enregistre et retraite la déclaration ne sait rien de la souffrance du contribuable devant son écran.

Inscrivez vous à la newsletter de Contribuables Associés

cta cliquez la

 

Lu 452 fois Publié le lundi, 26 avril 2021

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.