L’énarque, le mouton et le sens des réalités

énarque-ENA énarque-ENA © Baronb - Shutterstock

Humour. Quand la rencontre d’un énarque en vacances et d’un berger au fin fond du Béarn donne lieu à une piquante leçon de choses…

Un énarque parisien en vacances dans le Béarn part en randonnée.

Il croise un berger et son troupeau de moutons en transhumance.

Ils discutent de tout et de rien et sur la proposition du Parisien en vacances, ils en viennent à faire un pari : le Parisien affirme qu’il peut donner en moins de 10 secondes le nombre exact de moutons que contient le troupeau.

Le berger tient le pari en promettant au touriste de lui laisser un mouton s’il gagne.

Le Parisien lance : « Il y en a 456 !

– Incroyable, répond le berger, c’est tout à fait ça. Bravo, vous pouvez choisir votre mouton ».

Le Parisien met son mouton sur les épaules et s’apprête à partir lorsque le berger le hèle :

« Attendez ! Je vous propose un “quitte ou double” : si je devine votre métier, vous me rendez mon mouton, sinon, vous partirez avec deux bêtes…

– Hé, hé, pari tenu, répond, condescendant, le Parisien.

– Vous êtes énarque ! lui sort, tout de go, le berger.

– Ça alors, c’est juste, comment avez-vous deviné ? Cela n’est pas marqué sur ma figure…

Et le berger de lui asséner :

– Exact, mais vous venez d’embarquer mon chien au lieu d’un mouton… »

Inscrivez vous à la newsletter de Contribuables Associés

cta cliquez la

 

 

Lu 707 fois Publié le mercredi, 02 juin 2021