mercredi, 14 octobre 2015 16:47

Notre enquête sur les élus : les résultats !

En septembre 2015, Contribuables Associés a adressé à ses plus fidèles donateurs un courrier sur la corruption des élus, accompagné d’une enquête. Nous avons dépouillé les résultats - plus de 8 000 enquêtes reçues ! -, pour vous en fournir la substantifique moelle.

 

Sur les institutions :

  • 94% des répondants se prononcent en faveur d’une vraie réforme territoriale

Les avis sont en revanche très partagés sur les modalités : suppression des départements, des régions, des conseils départementaux et régionaux, des sous-préfectures, des conseils économiques et sociaux, ou encore suppression des mairies là où il y a des communautés de communes.

  • 91% pensent qu’un élu devrait justifier d’une expérience d’au moins 3 ans dans le privé

Pour beaucoup, c’est même 5 voire 10 ans qui devrait être requis ! Cependant, si un énarque ou haut fonctionnaire n’ayant jamais mis les pieds dans un bureau ne devrait pouvoir représenter le peuple, un professeur des écoles aura lui été, par exemple, au contact des réalités. Une distinction s’impose donc.

  • 93% jugent qu’un agent de la fonction publique doit en démissionner s’il est élu au Parlement.

En effet, comment un fonctionnaire, qui vit par définition d’argent public, pourrait-il voter l’impôt en toute indépendance et se prononcer sur le budget de l’État ?

Comment un fonctionnaire pourrait-il se montrer favorable à une réduction drastique des effectifs de la fonction publique, voie pourtant obligée pour baisser la dépense publique ?

Sur le coût des élus :

Si beaucoup se prononcent pour une coupe à la hache dans les effectifs de l’Assemblée, la suppression du Sénat est, elle, plébiscitée ! Les lois ne sont presque plus votées en France, et si elles le sont, l’Assemblée nationale a toujours le dernier mot.

  • 95% pensent que le régime des retraites des parlementaires devrait être aligné sur celui du privé

Plus généralement, les Français interrogés pensent qu’il ne devrait y avoir qu’un seul système de retraites : « A cotisation égale, retraite égale ! ».

Sur les sanctions envers les élus :

  • 94% sont d’accord que si un élu est jugé coupable (fraude ou corruption), il devrait rembourser le contribuable des sommes détournées

Si on responsabilisait les élus sur leurs biens personnels, nul doute que leur gestion s’améliorerait !

  • 93% pensent que des peines d’inéligibilité à vie doivent être prononcées

Rappel : notre pétition pour l’inéligibilité à vie des élus condamnés a recueilli plus de 30 000 signatures.

Les priver de droits civiques (interdiction de voter) est également évoqué dans les réponses.

Sur la moralisation de la vie politique :

  • 86% pensent qu’il faut limiter le renouvellement dans des mandats dans le temps

Pour beaucoup, un unique mandat présidentiel de 7 ans éviterait que toute la deuxième partie du mandat soit consacrée à la réélection (et à son lot de promesses coûteuses et clientélistes). Les autres fonctions devraient être limitées à 2 mandats.

D’autres répondants sont en revanche inquiets que nous perdions les « bons » élus.

  • 84% sont d’accord avec la suppression du financement des partis politiques

Toutefois, beaucoup craignent que ce ne soit pire encore et que la corruption explose sans financement public… A cette question, une large majorité d’entre vous s’est exprimée pour une question connexe : Pour la suppression du financement public des syndicats !

Vos (autres) suggestions :

  • Supprimer l’ENA
  • Que la permanence parlementaire soit une permanence de fonction : si un élu est battu, elle doit revenir à son successeur
  • Plafonner la retraite des élus à 10 000€ par mois
  • Obliger les députés à siéger avec diminution progressive des indemnités en cas d’absence, comme c’est le cas depuis peu au Sénat
  • Abolir la réserve parlementaire. Ce n’est pas le rôle d’un député de subventionner telle ou telle association. Il doit avoir un rôle national et non local.

Merci à tous pour votre participation active !

C’est grâce à votre mobilisation que notre combat avance !

Lu 160 fois Dernière modification le lundi, 17 février 2020 16:56