Marseille : la gare fantôme qui terrifie le contribuable

gare-marseille-capitaine-geze-argent-public gare-marseille-capitaine-geze-argent-public © DESIGNPROJECTS - FOTOLIA

Projet lancé en 2010, la gare « Capitaine Gèze » a déjà coûté 100 millions d’euros. Et il faut débloquer 10 000 euros tous les mois pour l’entretien de cette gare sans voyageurs.

 

Le maître-mot en urbanisme, c’est désenclavement. Et c’est ce principe qui a conduit la métropole de Marseille à construire dans les fameux quartiers Nord de la cité phocéenne une gare, baptisée « Capitaine Gèze », qui, en plus du métro, accueille des voies de bus, un parking et un guichet.

Seul hic, depuis plus de quatre ans, cette gare ne voit pas de rames de métro circuler.

Plusieurs raisons : des fouilles archéologiques ont été conduites et surtout les outils de signalisation de la nouvelle gare n’arriveraient pas à se connecter à l’ancien système.

La mise en service est prévue pour septembre 2019, au mieux…

 

(Article extrait du " Livre noir des gaspillages 2019 ") une livre noir gaspillages argent public 1

Lu 144 fois Publié le vendredi, 03 mai 2019