Urinoirs solaires de la ville de Paris : des fuites à 8000 euros

urinoirs-Paris-gaspillage-argent-public urinoirs-Paris-gaspillage-argent-public © Capture d’écran Twitter @ aurelien_veron

 

Une entreprise a installé, cet été, dans le Nord de la capitale deux « Naturinoirs » solaires, censés récolter l’urine pour la transformer en engrais.

Le tout facturé 8 000 euros à la mairie. Problème, le manque d’ensoleillement empêchait la pompe à énergie solaire de stocker l’urine dans le réservoir de 1 000 litres.

Conséquence, des hectolitres de pipi débordaient sur les trottoirs !

En effet, il avait été décidé de l’emplacement au mois de février mais en août, c’est bêta, le platane situé au-dessus des vespasiennes avait poussé…

En sus des désagréments liés aux mictions, nombre de seringues, canettes et détritus ont été retrouvés près des Naturinoirs, lesquels ont été déplacés de quelques mètres depuis.

Retrouvez les gaspillages du trimestre dans notre revue Tous contribuables

gaspillages tous contribuables 17

Recevez GRATUITEMENT le livre choc sur le scandale des gaspillages de l'argent public

une grande livre noir gaspillages argent public copy 1

Lu 289 fois Publié le vendredi, 20 novembre 2020
Plus dans cette catégorie : « Le coût du Grand débat national