Jean-Luc Mélenchon, combien ça coûte ?

Écrit par Aliénor Barrière
Jean-Luc Mélenchon-argent-public Jean-Luc Mélenchon-argent-public © Wikimedia Commons - European Communities - CC BY 4.0

Depuis son élection comme conseiller municipal en 1983, Jean-Luc Mélenchon a passé près de 40 ans à vivre de ses mandats publics. Les Français en ont-ils eu pour leur argent ?

 

C’est en 1986 que la vie, la vraie, commence enfin : Jean-Luc Mélenchon est élu parlementaire.

Ses quatorze années sénatoriales furent très inégales : une seule proposition de loi ou de résolution déposée durant la session 1991/1992, cinq entre 1993/1994, deux en 1996/1997, six en 1998/1999, deux en 1999/2000…

En 2009, Jean-Luc Mélenchon s’essaye aux affaires européennes : il est député européen jusqu’en 2017. Durant ses deux mandats au Parlement européen, le leader de La France Insoumise était un des députés au taux de présence le plus faible : 698 ème sur 766, selon VoteWatch.

Des années pourtant enrichissantes à tout point de vue : entre les 4 243 euros annuels de frais de déplacement, les 4300 euros mensuels de frais généraux, le salaire brut mensuel de 8 020 euros et les 104 euros par jour de prime de présence, cela représente plus de 10 000 euros minimum par mois !

Entre 2009 et 2017, c’est donc plus d’un million d’euros qui furent durement gagnés.

Cette somme pharamineuse au regard du salaire médian français vient-elle récompenser une expertise particulière ?

Cela aurait pu être le cas entre 2009 et 2014, puisque Jean-Luc Mélenchon était l’un des vice-présidents de la commission des Affaires étrangères, mais il n'y a pas siégé une seule fois.

Comme il le dit lui-même, « est-ce que c’est pas le moment de dire que le problème c’est celui de ceux qui se gavent ? » (Tourcoing, 2012).

Cette expérience européenne a toujours des conséquences aujourd’hui, puisqu’il est soupçonné depuis 2018 de détournement de fonds publics dans les enquêtes portant sur des emplois fictifs parmi les assistants parlementaires européens.

On imagine qu’une telle situation est l’occasion d’appliquer sa maxime : « Quel que soit le problème, la solution est le peuple », ou plus exactement, le contribuable.

Le Monde rapporte que, selon plusieurs sources proches du dossier, une « zone tampon » tacite aurait été accordée au camp Mélenchon, leur leader ne devant pas être convoqué devant les juges avant l’élection présidentielle.

Cette délicate concession des magistrats aurait pour but de ne pas se voir accuser de mener une instruction politique ; on s’étonne dès lors que ce beau geste ne vaille pas également pour Marine Le Pen, soupçonnée des mêmes faits.

Jean-Luc Mélenchon arrive à l’Assemblée nationale en 2017 et entre à la Commission des Affaires étrangères ; cette dernière sera davantage honorée que sa version européenne.

Il faut dire que la députation nationale semble enflammer son imaginaire symbolique : « Vous n’avez pas le droit de me toucher ! Personne ne me touche, ma personne est sacrée. Je suis parlementaire. Pour vous en convaincre… C’est moi Mélenchon avec mon écharpe tricolore… ».

Un symbole lucratif : le montant brut de l’indemnité parlementaire s’élève à 7 240 euros, soit 434 400 euros sur cinq ans.

Lorsque l’on voit tout l’argent public que Jean-Luc Mélenchon a touché, et ce qu’il a apporté en retour, on serait bien tenté de dénoncer avec lui « ce monde écœurant où l’accumulation des uns se nourrit de la détresse des autres ».

A lire également : Emmanuel Macron à l'Élysée, combien ça coûte ?

Lu 37723 fois Publié le lundi, 04 avril 2022

195 Commentaires

  • Lien vers le commentaire DEVALS dimanche, 15 mai 2022 Posté par DEVALS

    Il semble que vos chiffres soient faux sur les revenus de M. Mélenchon et que vous en rajoutez. Si c'est vrai, je vous raye de ma liste. Bien que je sois radicalement contre ce démagogue fou, je n'aime pas l'à peu près!

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Yves jeudi, 12 mai 2022 Posté par Yves

    Mélenchon est dangereux, très dangereux .... Attention français ! si d'aventure il est nommé premier ministre vous aller tous pleurer pendant que les islamo-gauchistes vont dominer et coloniser la France .... mais vous verrez bien !

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Arthur mercredi, 11 mai 2022 Posté par Arthur

    Cet homme est un gourou. Comment les gens peuvent ils se laisser berner par ses discours. Oui il sait parler. C'est un tribun mais cela ne fait pas de lui pour autant un homme crédible dans ce qu'il propose. Si nous en sommes là aujourd'hui avec ce genre de personnage comme solution aux problèmes de la France, c'est à cause de notre classe politique depuis 40 ans. la France avec Mélenchon c'est le Venezuela avec en prime dans 10 ans toutes les minorités dont l'Islam qui seront aux commandes. Quelle décadence . On a pas tout vu....

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Tauvel jocelyn mercredi, 11 mai 2022 Posté par Tauvel jocelyn

    Oui
    Messieurs
    On peut parler de sectarisme mais on peut aussi parler populisme partisans et corporatisme
    Et à quoi cela nous mènera t il ?

    PAR CONTRE
    rappeller vous ce que nos philosophes avaient découverts
    Le pouvoir mene à des pratiques que l'on imposent aux autres et pas à soi même, ( exonération passe droit privileges)
    Seul
    La vertu chez ses hommes là
    FAIT LA DIFFERENCE
    JAURES DE GAULLE etc

    Quand à ma MR Mélanchon
    Je ne pèserai pas son poids en vertu
    Mais ce qui est sûr
    C'est qu'en éducation élégance et travail non politique
    Il est très très très loin derrière

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Robert Sfez mercredi, 11 mai 2022 Posté par Robert Sfez

    Monstrueusement exact…
    Le problème est que Mélanchon mange la soupe avec gourmandise,
    les deux mains dans le pot de confiture, pour finalement cracher sur ses petits camardes qui comme lui sont à table… Lamentable!

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Remrem mardi, 10 mai 2022 Posté par Remrem

    Je vois bcp de commentaires s'indigner qu'on cible Melanchon alors qu'une grande partie de la classe politique a sans doute les mêmes pratiques. Oui c'est vrai cependant tous ne prétendent pas devenir Premier Ministre (ce qu'il ne peut garantir vu que c'est le Président qui a ce pouvoir quand bien même LFI gagnerait les législatives). Donc cela ne paraît pas hors contexte qu'il soit passé au crible. Je lis aussi que "ca ne représente pas une somme énorme"...bah pour quelqu'un qui a pas bossé bcp je trouve ça plutôt "honnête". D'autant qu'il a un beau patrimoine pour un mec d'extrême gauche proche du peuple. C'est un opportuniste qui évolue bien dans ce monde politique il faut le reconnaitre.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Daniel mardi, 10 mai 2022 Posté par Daniel

    Merci pour votre enquête à charge...
    Vous oubliez de citer une autre maxime de Jean Luc Mélenchon
    "Je ne fais pas une carrière. Je n'aspire qu'à un honneur : être le premier président qui tiendra parole"
    On comprends alors que beaucoup s'en inquiètent, tant nous sommes habitués aux promesses non tenues ou carrément aux mensonges.
    Doit-on vous rappeler que ces dernières années, la patiente destruction de tous nos services publics au profit d'officines privées qui enrichissent les spéculateurs et les milliardaires ne s'est pas traduite par des baisses d'impôts. Ou si peu...
    Simplement un transfert d'argent des plus pauvres vers les plus riches.
    Votre devise est "Trop de dépenses publiques, c'est trop d'impôts!" devrait plutôt pointer les gaspillages qui eux ne sont pas admissibles.
    La probité et l'efficacité devraient être la règle en matière de dépenses publiques. C'est cela le bon combat.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire daddbear mardi, 10 mai 2022 Posté par daddbear

    pas d accord avec un article comme ca tres partisan , c est tous les politiques comme cela meme si ici ou la il y a des exceptions... de moins en moins d ailleurs. C est le systeme qui incite a la professionnalisation de la politique , normal que certains , dont Mélenchon, fassent des carrières completes comme "politique". Non pas normal les mandats doiven,t etre strictement limite en nombre consécutifs et en genre . Faudra choisir les indeminites plafonnées pour tous au salaire d un cadre moyen, c est a dire 5000€ net, et systeme de protection sociale lambda ainsi que les retraites y a que comme cela que ca pourra fonctionner...

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Claude BONNOT mardi, 10 mai 2022 Posté par Claude BONNOT

    Un de mes ancêtres, que l'on est venu chercher tôt en politique a terminé sénateur au XIXè siècle, sans avoir rien demandé... il avait fait fortune avec ses découvertes technologiques...
    Phrase transmise par mon grand-Père le citant : "on peut entrer propre en politique mais on ne peut pas le rester"... A peine entré au SENAT nombreux avaient cherché à "l'attraper" pour le réduire au silence face à leurs malhonnêtetés...
    S'il voyait tout ce qui se passe plus d'un siècle plus tard...

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Collectif REC mardi, 10 mai 2022 Posté par Collectif REC

    Une féniasse qui ne sait même pas ce que travailler signifie. Un arriviste prêt à niquer sa race pour obtenir le pouvoir avec l'aide de l'islam...

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.