Paris est devenue une « ville poubelle » ! Mais Anne Hidalgo offre plus de 500 000 euros à des villes étrangères… pour gérer leurs déchets !

Paris-Gaspillage-Argent-public Paris-Gaspillage-Argent-public © Shutterstock

Pendant le confinement, les trottoirs de Paris se sont transformés en dépotoirs permanents ! Ces gestes d’incivilité sont le fait, non seulement de particuliers mais aussi d’artisans (travaillant souvent « au noir ») qui abandonnent leurs pots de peinture et gravats n’importe où !

Bilan photographique d’une semaine

Lors de la dernière semaine du mois de mai 2021, j’ai fait le tour de mon quartier et, sur quelques centaines de mètres seulement, le spectacle a été affligeant.

De nombreux Parisiens semblent oublier qu’il existe un service à la Mairie de Paris concernant le retrait des encombrants : le 3975.

Il suffit d’appeler ce numéro et de s’armer de patience. En effet, ce numéro d’appel concerne 6 «prestations» de la Ville :

1 - Covid-19 et vaccination : tapez 1
2 - Cartes nationales d’identité et passeports : tapez 2
3 - Incivilités : tapez 3
4 - Stationnement : tapez 4
5 - Propreté : tapez 5
6 - Autres sujets : tapez 6

Quand vous finissez par avoir un interlocuteur, ce dernier vous attribue un numéro à mettre sur une feuille qu’il faut alors apposer sur les objets à enlever.

Dans tous les endroits où j’ai photographié des tas d’encombrants, pratiquement AUCUN ne comportait de numéro : il s’agissait donc de dépôts sauvages !

Des Parisiens se révoltent !

Depuis, le vendredi 2 avril, un habitant de la Capitale, cadre dans le privé, âgé d’une cinquantaine d’année et instigateur d’un mouvement nommé « Paname propre », a ouvert un hashtag sur Twitter : #saccageparis ! Il est submergé par les messages reçus.

La Mairie de Paris a réagi en affirmant : « Il s’agit d’une campagne de dénigrement relayée par les réseaux sociaux militants de droite ! Nous sommes confrontés à des incivilités et à des problèmes de régulation de l’espace public, comme toutes les autres grandes villes de France ».

Une statistique intéressante, fournie par la Mairie de Paris elle-même : 38% des signalements concernent les objets abandonnés, 20% les graffitis, 16% la propreté et 15% les véhicules gênants ou les épaves de vélos. Pour un total de 89%! Manquent 11% indéterminés !

Des subventions scandaleuses !

Rappelons que l’association « Contribuables Parisiens & Franciliens » a régulièrement dénoncé les subventions accordées par la Mairie.

Bertrand Delanoë avait privilégié sa ville natale de Bizerte, en Tunisie, avec plus de 500 000 euros versés, dont une partie pour créer « Une école de la propreté » !

Anne Hidalgo a poursuivi cette politique : ainsi, en 2020, 13 villes dans 9 pays (Togo, Népal, Sénégal, Mauritanie, Bangladesh, Laos, Madagascar, Philippines et Cap Vert), soutenues par 10 associations différentes, ont reçu 540 240 euros de subventions afin de gérer leurs déchets !

Alors que la Mairie ne parvient pas à maîtriser la gestion des encombrants à Paris !

Jacques Mandorla
Président de Contribuables Parisiens et Franciliens
Site Internet : www.contribuables-parisiens.org
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Quelques incivilités dans le quartier Bir-Hakeim (mai 2021) !

paris sale 1

paris sale 2

paris sale 3

paris sale 4

paris sale 5

 

Lu 67 fois Publié le lundi, 05 juillet 2021

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.