mardi, 14 mai 2019 15:29

Programme d'actions 2019 : Vos priorités pour sauver la France

Contribuables associés lutte contre l’excès des dépenses publiques ! Contribuables associés lutte contre l’excès des dépenses publiques !

À la suite de votre nombreuse participation à notre consultation nationale, nous publions votre Programme d'actions pour 2019.

 

Merci d’avoir répondu aussi massivement à la consultation nationale de Contribuables Associés. Suite à cette action, voici la liste des priorités, des axes de combat, – qu’ENSEMBLE – nous pouvoir allons intensifier !

Les derniers mois ont été difficiles pour notre pays. Et les semaines à venir seront cruciales pour la France.

La politique économique suivie depuis 40 ans a consisté à augmenter à la fois les déficits, la dette et les prélèvements obligatoires. Trop de dépenses publiques, c’est trop d’impôts, trop de déficits, trop de dette et trop de chômeurs. Cette situation n’est plus tenable. Il faut remettre de l’ordre dans les finances publiques…

Bien avant la naissance du mouvement des Gilets jaunes et que le gouvernement ne décide d’ouvrir sous la contrainte son « Grand débat national », Contribuables Associés a lancé son programme d’actions. Vous avez été des dizaines de milliers de membres à répondre à notre questionnaire sur la dépense publique et la fiscalitéC’est un grand encouragement pour nous de continuer à recevoir vos nombreuses réponses. Elles sont vos priorités pour redresser notre pays, car il est encore temps !

Ce sont autant de chantiers que votre association a ouverts, pour certains de longue date, et autant de combats que nous allons continuer de mener. En votre nom et pour vous. Mais vous le savez, en France, les choses mettent du temps à avancer car ceux qui réclament toujours plus de dépenses publiques – syndicats, administrations, élus irresponsables – sont aux manettes. Et ce n’est que par notre travail de longue haleine, grâce à notre opiniâtreté que nous ferons bouger les lignes.

Ces dernières années, plusieurs de nos revendications ont abouti, et cela n’a pas été sans mal !

Par exemple : la loi sur le non-cumul des mandats, la suppression du régime spécial de retraite des députés, la suppression de la réserve parlementaire, le contrôle de l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) des parlementaires, la réforme du minimum vieillesse versée à des étrangers s’installant en France sans y avoir jamais vécu ni cotisé (sur ce dossier, nous avions été reçus à l’Élysée en 2011), ou encore le service minimum garanti en cas de grève dans les services publics…

Ce sont autant de victoires de Contribuables Associés pour les Français. Et c’est sans compter tous les gaspillages d’argent public que nous avons révélés au fil des années. Nous avons déposé 58 propositions de loi, d’autres sont en cours de préparation. Elles s’inscrivent dans les priorités que vous nous avez fixées.

Les temps sont propices : à l’heure où vous lisez ces lignes, les réformes que promeut Contribuables Associés ont été déposées sur le site du Grand débat national pour faire entendre votre voix, celle du bon sens pour une gestion saine de notre pays. Il faut mettre notre programme d’actions au cœur du débat.

Et les solutions existent. D’abord en réduisant les dépenses. Nous avons déjà chiffré à 50 milliards les économies pour l’État sur une seule année. Il est anormal que les dépenses des administrations publiques (État, collectivités locales et Sécurité sociale) atteignent 56,2 % du PIB en France contre 43,9 % en Allemagne et 37,8 % aux États-Unis.

Votre première exigence : juguler l’effroyable aggravation de l’endettement et des déficits publics. Vous souhaitez l’inscription dans la Constitution de la règle d’or interdisant au Parlement de voter un budget en déficit. Le dernier budget dans le vert remonte à 1974… Cette année-là, le solde positif équivalait à 6,7 milliards d’euros. En 2019, c’est près de 100 milliards de déficit.

Votre deuxième exigence : la lutte contre les fraudes sociales. Celles-ci se chiffrent, au bas mot, à 40 milliards d’euros par an. Nous avons dénoncé de multiples scandales touchant aux fraudes : par exemple, ces 56 000 retraités fantômes vivant à l’étranger et qui touchent indûment une pension…

Malgré les belles promesses, rien n’est réellement fait pour débusquer les fraudeurs. Clientélisme et politiquement correct obligent. Nous allons intensifier nos campagnes de mobilisation auprès du gouvernement car celui-ci est dans le déni sur ces questions, comme le démontre encore la récente affaire des faux numéros de Sécu.

Gaspillages, dépenses inutiles, mauvaise gestion, vous êtes très nombreux à les dénoncer et à vouloir donner à la Cour des comptes un véritable pouvoir de sanction. C’est votre troisième exigence.

Politiciens et administrations se moquent des rapports et restent trop souvent impunis. Il faut changer la donne. Cela passe par une réduction du train de vie des collectivités locales et une révision du principe de l’intercommunalité qui n’a pas réduit les coûts de fonctionnement des collectivités – bien au contraire. Dans le cadre des prochaines municipales de 2020, Contribuables Associés sera en ordre de bataille avec son outil de notation des 35 000 municipalités, l’Argus des communes.

tableau action programme dpi 72

Tous ensemble, nous pouvons et devons obliger nos dirigeants à nous écouter pour qu’enfin notre pays soit remis sur le droit chemin.

Contribuables associés a également contribué sur le site du Grand débat en partageant les thématiques de notre programme d’actions 2019 :

Lu 290 fois Dernière modification le lundi, 23 septembre 2019 10:03