Consultation locale pour un prison dans le Jura : la population vote contre, le maire décide de l'installer…

Les habitants de la commune de Saint-Julien-sur-Suran (Jura), 409 habitants, avaient à se prononcer, dans le cadre d’une consultation locale, sur l’installation d’un établissement carcéral d’insertion.

 

Le scrutin, purement consultatif, a été organisé le 11 mars.

Le résultat est clair : le non l’emporte à 54% par seulement 20 voix d’écart (251 votants). Au vu de ce scrutin, le conseil municipal s’est prononcé pour la construction de cette prison par 7 voix contre 4.

La rédaction du Cri.fr a contacté Gérard Guyot, maire UMP de la Ville. D’après lui, les « anti » représentent une tranche d’âge très élevée ». « J’ai les forces vives avec moi : la jeunesse, les commerçants, les agriculteurs », a-t-il ajouté.

Il dénonce également le syndicat des gardiens de prison qui a joué de son influence en procédant à un tractage porte à porte. Le syndicat prétextait que l’ouverture de cette nouvelle prison allait entraîner la fermeture de celle de Lons-le-Saunier, « ce qui est un argument mensonger » déclare Gérard Guyot.

Ce dernier veut croire à une liberté d’expression dénuée de toute pression. Gérard Guyot estime que cette nouvelle prison va rendre la ville attractive ; elle répond à sa volonté de créer un nouveau bassin d’emploi.

A l’initiative de ce nouveau projet de prison évalué à 10 millions d’euros, Pierre Botton, homme d’affaires, ex-détenu et ami de Nicolas Sarkozy.

Pierre Bergerault

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 186 fois Publié le mardi, 20 mars 2012