Éoliennes, la grande arnaque

Écrit par Contribuables Associés
eoliennes-cout-argent-public eoliennes-cout-argent-public © FreeProd33 - Shutterstock

Autant en rapporte le vent... Les éoliennes sont moches, bruyantes et polluantes mais ont le vent en poupe. Super profits pour quelques-uns, super facture pour tous.

jean baptiste leon tous contribuables

 

La multiplication des éoliennes ruine les contribuables et enrichit des groupes industriels, pour la plupart étrangers d'ailleurs... jean baptiste leon tous contribuables

La France compte quelque 8 000 éoliennes sur son territoire. 20 000 éoliennes terrestres ou maritimes sont prévues à l’horizon 2028.

Le 21avril, en pleine crise du coronavirus, le gouvernement a démontré une fois de plus qu’il n’a pas le sens des priorités, en adoptant par décret la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour 2019-2028.

Cette décision prise en catimini prévoit d’accélérer le développement de l’éolien qui coûte déjà un pognon de dingue au contribuable.

En 2018, la Cour des comptes avait estimé l’engagement public pour les énergies renouvelables à 121 milliards d’euros, dont 40,7 milliards d’euros en 20 ans pour l’éolien.

Entre janvier et avril 2020, le surcoût de l’électricité éolienne par rapport au prix du marché a atteint 1 milliard d’euros !

Éoliennes et contribution au service public de l’électricité

Tout ça pour des monstres d’acier qui ventilent avec peine 3 % de la production nationale et qui ne tournent en moyenne qu’un quart du temps.

D’accord, ou non, ce sont les contribuables, embringué smalgré eux dans le mythe écolo de la transition énergétique, qui règlent la facture.

Le rachat de l’énergie éolienne par EDF à un tarif fixé à prix d’or par l’État constitue une aide publique que les contribuables et consommateurs financent, malgré eux, via la CSPE (contribution au service public de l’électricité), une de ces trop nombreuses taxes que les usagers acquittent en payant leur facture.

Contribuables Associés s’est joint à l’initiative de la Fédération Environnement Durable (FED), association anti-éoliennes,  qui entend déposer prochainement une requête contre la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) devant le Conseil d’État. Ce recours est en phase de rédaction, affaire à suivre.

rendez vous contribuables eoliennes

 Cliquez ici et téléchargez GRATUITEMENT Le Rendez-vous Parlementaire du Contribuable n°55 «Éoliennes : un business écologique contestable payé par les contribuables» 

Sous prétexte de sauver la planète, le vent de folie des éoliennes s'est abattu sur les campagnes françaises, le tout aux frais des contribuables et des consommateurs. Les tenants et aboutissants de cette arnaque expliqués ici ! Rendez-vous Parlementaire du Contribuable n°55 du 26 novembre 2019.

Lu 7408 fois Publié le vendredi, 19 juin 2020

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire jacquet jc mardi, 18 janvier 2022 Posté par jacquet jc

    Il y a 11 éoliennes à proximité de chez moi depuis 10 ans qui tournent très peu , je me demande qui contrôle l’efficacité et la rentabilité ? . Le comble c’est qu’une société de carburant , à l’origine , va en rajouter cinq à 3 kms . Je m’interroge sur le fait quand une éolienne s’arrête , dans l’absolu était elle productive ? , qu’est ce qui prend le relais en puissance instantanément , si cela existe déjà à quoi servait l’éolienne ?
    Le principe serait rentable si il y avait un vent constant entre 15 et 90 Km/h , imaginons une ville alimentée que par des éoliennes !

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.