Éoliennes tueuses : dites stop à la ministre Barbara Pompili !

éoliennes-argent-public éoliennes-argent-public © Anda Mikelsone - Shutterstock

La France compte quelque 8 000 éoliennes sur son territoire. 16 à 20 000 éoliennes terrestres ou maritimes sont prévues à l’horizon 2028.

Cette décision qui prévoit d’accélérer le développement de l’éolien a été prise en catimini l’année dernière, en pleine crise du Covid.

Par exemple, le chantier d’un parc éolien vient d’être lancé en baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). 62 éoliennes en mer de 207 mètres de haut (la taille de la tour Montparnasse) sont prévues pour 2023.

Les opposants à ce monstrueux projet (parmi lesquels les pêcheurs de la région) dénoncent notamment les avantages financiers exorbitants accordés par l'État au promoteur éolien espagnol Iberdrola :

des recettes de 4,7 milliards d'euros garanties par l’argent public, en plus du désastre écologique pour la faune marine.

Les éoliennes coûtent un pognon de dingue au contribuable (plus de 40 milliards d’euros déjà dépensés) pour une énergie intermittente (24 % de taux d’activité) payée au prix fort par les Français.

Elles sont polluantes et défigurent nos paysages. Elles sont aussi mortelles pour la faune.

Selon les associations de défense des animaux, ce sont 60 000 oiseaux qui meurent chaque année à cause des éoliennes en France.

oiseau gypaete©shutterstock
La semaine dernière, Angèle, un gypaète barbu (espèce protégée) réintroduit en 2020 dans la Drôme, a été découpé par une pale d’éolienne en Hollande. 

Dans une ferme de Loire-Atlantique, 400 veaux et vaches laitières sont morts depuis l’installation d’éoliennes à proximité.

A cause des éoliennes maritimes, les baleines victimes des infrasons s’échouent, les oiseaux marins sont décimés, les poissons disparaissent.

De nombreux témoignages remontent partout en France et à l'étranger. 

Contribuables Associés demande à Mme Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, l’arrêt immédiat du versement de subventions aux promoteurs éoliens.

Le temps presse, nous voulons collecter un maximum de pétitions pour aller les déposer au bureau de la ministre, le 15 juin prochain, Journée Mondiale de l’Éolien.

Il faut que cesse enfin le braquage des Français et le saccage de la nature au profit des rapaces du vent.

 

NON au « business du vent » qui saigne les contribuables !

 

Signez et faites signer la mise en demeure adressée à Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique

eolienne cartoon coco

 

Sous prétexte de sauver la planète, le vent de folie des éoliennes s'est abattu sur les campagnes françaises, le tout aux frais des contribuables et des consommateurs. Les tenants et aboutissants de cette arnaque expliqués ici !

Rendez-Vous Parlementaire du Contribuable n°55 du 26 novembre 2019

Avec Fabien Bouglé, auteur de "Éoliennes, la face noire de la transition écologique" (Le Rocher).rendez vous contribuables eoliennes

Cliquez ici et téléchargez GRATUITEMENT le débat choc sur les éoliennes.

«Éoliennes : un business écologique contestable payé par les contribuables» 

bouton eoliennes

 

Lu 249 fois Publié le jeudi, 10 juin 2021