vendredi, 14 septembre 2012 16:32

Hollande va augmenter les dépenses environnementales

François Hollande risque d’accroître le déficit public et augmenter encore le prix de l’énergie. Il a décidé d’aider les filières éoliennes et surtout photovoltaïques, qui devraient coûter aux Français 6,7 milliards d’euros par an à l’horizon 2020 selon la Cour des comptes.

 

En s’inscrivant résolument dans la continuité de la majorité précédente au sujet des politiques environnementales, le nouveau Président normal risque d’accroître le déficit public et augmenter encore le prix de l’énergie.

Rappelons que, jusqu’à présent, le coût du Grenelle a été de 5,5 milliards d’euros pour la période 2009-2011.

Les niches fiscales sur les activités polluantes ou dommageables pour l’environnement ne devraient pas être supprimées avant 2014.

26 niches vertes

La Cour des comptes avait pourtant estimé à 2,283 milliards d’euros le montant des recettes potentiellement perdues à cause de ces 26 niches (notamment les détaxations pour le kérosène sur les vols intérieurs ou le fioul domestique).

Quant à la production d’énergie éolienne ou photovoltaïque, qui ne doivent leur rentabilité qu’à des tarifs obligatoires beaucoup plus élevés, elle fait surtout le bonheur d’industriels et d’investisseurs bien organisés.

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 66 fois Dernière modification le vendredi, 19 juin 2020 16:58