Oise : revendus sur Leboncoin, les ordinateurs des collégiens ont coûté 47,3 millions d’euros aux contribuables!

ordinateurs-oise-leboncoin-47-millions-euros-contribuables ordinateurs-oise-leboncoin-47-millions-euros-contribuables © Le Bon Coin

Le conseil général de l'Oise a offert pendant 8 ans des ordinateurs et des tablettes aux collégiens du département. Seulement 15% des applications téléchargées par les élèves avaient un caractère pédagogique.

 

Lancé en 2008 par le Conseil général (président PS Yves Rome), le dispositif Ordi 60 visait à doter tous les collégiens du département de l’Oise d’un ordinateur, puis d’une tablette dès 2013. Le dispositif a perduré jusqu’en 2015.

La Chambre régionale des comptes Nord-Pas-de-Calais, Picardie a mis en ligne le 13 octobre 2016, un rapport sur Ordi 60, surnommé par certains « Ordi 60 millions ».

Le programme, qui a consisté à donner 100 000 ordinateurs (98 528 appareils exactement) aux collégiens, a coûté 47,3 millions d’euros (480 euros par appareil), dont pas moins de 315 000 euros pour les « frais de cérémonie de remise des ordinateurs ».

La Chambre régionale des comptes n’a pas calculé, hélas, les coûts de gestion interne de l’opération qui, chaque année, a mobilisé l’équivalent de 7 agents, selon le département.

De nombreux enseignants ont pu constater que les élèves ne faisaient que jouer avec les appareils : seulement 15% des applications téléchargées avaient un caractère pédagogique, contre 24% des téléchargements qui concernaient des jeux. Et nombre d’appareils neufs se sont trouvés à la vente sur des sites comme «Leboncoin»…

La nouvelle majorité du Conseil départemental, élue en 2015, a décidé de mettre fin à ce programme.

Ces faits ne sont pas sans rappeler l’affaire du 1,5 million d’euros dépensés par le conseil général de Corrèze pour des iPAD (ce département était à l’époque dirigé par un certain François Hollande), ou encore le cas des tablettes du conseil général des Hauts-de-Seine (une dépense pilotée par Isabelle Balkany).

***

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 461 fois Publié le mercredi, 16 novembre 2016