Mairie de Paris : 178 240 euros de subventions pour le traitement des déchets dans des villes étrangères...

paris-subventions-ordures-menageres-argent-public paris-subventions-ordures-menageres-argent-public © Tetiana Lukerievas -Shutterstock

La ville de Paris est sale, très sale... Il y a peu, les agents de la Propreté de Paris étaient une nouvelle fois en grève. Mais cela n'empêche pas la municipalité d'Anne Hidalgo de verser 178 240 euros pour le traitement des déchets dans plusieurs villes ou régions étrangères. 

 Observatoire des gaspillages

Dans le cadre de l’appel à projets SOLIDAE (Solidarité Internationale Déchets Assainissement Eau), le Conseil de Paris a voté 540 240 euros de subventions à 10 associations, au cours de la séance des 6,7 et 8 octobre 2020. Dont 178 240 euros au titre du "1% Déchets".

Pour ce volet "Gestion des déchets ménagers", il s'agit de la "mise en place de la pré-collecte des déchets, collecte des déchets, valorisation et recyclage des déchets ménage rs, et activités en lien avec le domaine de l’économie circulaire."

Ces subventions ne profitent pas aux contribuables parisiens (qui les ont pourtant payées), alors que la Mairie de Paris ne remplit pas correctement cette mission pour les Parisiens.

Les villes /régions bénéficiaires des projets associatifs sont  : 

  • Vogan (Togo) : 105 000 euros - association Systèmes Économiquement Viables pour l’Eau aux Suds (SEVES)
  • Diadjibiné et Tachott (Mauritanie) : 30 000 euros - association Ensemble pour l’Espoir et le Développement (EED)
  • Les Sunderbans (Delta du Gange, Bangladesh) : 68 240 euros - association Triangle Génération Humanitaire
  • Vallée de Thangpal (Népal) : 90 000 euros (eau,assainissement, énergie, gestion des déchets) - association CFS GK SAVAR

La municipalité d'Anne Hidalgo est coutumière du fait... Lors des sessions de juin 2019 du Conseil de Paris :

  • 47 250 euros ont été accordés à la ville de Tunis pour la « formation d’agents pour la collecte, le traitement et la valorisation des ordures ménagères »
  • 214 100 euros pour la « collecte des déchets ménagers dans six villages du sud de l’Inde »
  • 30 225 euros pour « la propreté et la gestion des déchets ménagers » à Port-au-Prince (Haïti)

 

Merci à Jacques Mandorla de l'association des Contribuables Parisiens et Franciliens pour nous avoir signalé ce gaspillage de l'argent public

une livre noir gaspillages argent public 1

Recevez GRATUITEMENT le livre choc sur le scandale des gaspillages de l'argent public

 

 

Lu 377 fois Publié le jeudi, 03 décembre 2020