La justice a un prix : 86 millions d’euros par an !  

palais-justice-paris-cout-chantier-argent-public palais-justice-paris-cout-chantier-argent-public © CHAMUSSY/SIPA

Beaucoup de Français se plaignent du faible budget de la justice et que celle-ci s’éloigne des justiciables. Le nouveau Palais de justice de Paris ne risque pas de calmer leur colère, bien au contraire…

 

 

Depuis avril 2018, si vous devez vous rendre au tribunal de grande instance de Paris, attention, c’est dans le nord de la ville qu’il faut aller et non plus sur l’Île de la Cité.

Envisagé depuis 1995, le déménagement a été avalisé en 2008 par Nicolas Sarkozy et Bertrand Delanoë, à l’époque respectivement président de la République et maire de Paris.

Quittant le cœur de la capitale, le Palais de justice trône désormais dans le nouveau quartier Clichy-Batignolles (plus exactement au bord du périphérique, porte de Clichy) qui tient du chantier permanent.

Ce nouveau tribunal s’impose par son aspect massif : 160 mètres de haut pour 38 étages.

Détail amusant, aux 8e et 29e étages se trouvent des terrasses plantées avec notamment des chênes dits de Saint Louis. Terrasses réservées aux seuls 2 500 fonctionnaires, greffiers et magistrats travaillant dans le tribunal (la sécurité exigeant que le public ne puisse y accéder).

C’est l’architecte italien Renzo Piano qui a conçu ce bâtiment laidissime qui ne dépareillerait pas auprès de la Tour Montparnasse.

Mais surtout, c’est Bouygues qui a récupéré ce chantier d’un coût de 2,3 milliards d’euros dans le cadre d’un Partenariat public privé (PPP), qui lui assure des rentrées annuelles de 86 millions d’euros, versées par les contribuables.

Un PPP dénoncé dans un rapport de décembre 2017 de la Cour des comptes. Celle-ci considère que le loyer « pèsera fortement sur le budget du ministère de la Justice jusqu’au terme du contrat » en 2045. 

(Article extrait du " Livre noir des gaspillages 2019 ") une livre noir gaspillages argent public

Lu 151 fois Publié le vendredi, 03 avril 2020