mardi, 01 juillet 2014 16:10

Rencontre avec Nicolas Dupont Aignan, ses mesures pour moraliser la vie politique

nicolas-dupont-aignan-ses-mesures-pour-moraliser-la-vie-politique nicolas-dupont-aignan-ses-mesures-pour-moraliser-la-vie-politique © Contribuables Associés

Contribuables Associés a rencontré le député Nicolas Dupont-Aignan le 1er juillet 2014 à l'Assemblée nationale

Contribuables Associés a répondu à l’invitation de Nicolas Dupont-Aignan pour la conférence de presse qu’il a tenue à l’Assemblée nationale le 1er juillet 2014. Il y a présenté les propositions de son parti Debout la République ! sous forme d’un « manifeste pour une démocratie irréprochable ».

Le député de l’Essonne a également présenté la proposition de loi qu’il défend, visant « à moraliser le financement public des partis politiques et rénover la démocratie française ».

« Alors que les “affaires” se multiplient ad nauseam, mettant en cause pêle-mêle anciens candidats à l’élection présidentielle, ministres en exercice, chefs de partis, trublions du business, caciques et entourages, j’ai voulu que Debout la République prenne toute sa part à l’urgentissime débat sur la moralisation de la vie publique.

Oui, il est possible d’en finir avec le « tous pourris », de conjurer cette prétendue malédiction française qui n’est en réalité rien d’autre que la faillite d’une certaine classe politique, adepte du « pas vu pas pris, pris… pas pendu quand même ! ». Une prétendue malédiction qui jette injustement le discrédit sur les élus honnêtes, de loin les plus nombreux, et fait monter inexorablement l’abstention. »
Lire la suite sur le blog de M. Dupont-Aignan.

Des propositions pour une démocratie irréprochable

Parmi les propositions de M. Dupont-Aignan :

– plafonnement du budget de la campagne présidentielle à 10 millions d’euros
– temps d’antenne réservé au débat politique à la radio et à la télévision
– responsabilité personnelle des candidats sur l’argent engagé
– tirage au sort de citoyens-censeurs qui assisteront le Conseil constitutionnel dans le suivi de la campagne présidentielle.

Les dépassements, les irrégularités, les fausses facturations, les détournements d’argent public suspectés à l’occasion de la dernière élection présidentielle et qui devraient en toute justice être sanctionnés par l’inéligibilité des coupables, appellent à l’évidence des mesures drastiques de moralisation de la vie publique.

Avec Contribuables Associés, luttez pour la réduction des dépenses publiques, car trop de dépenses publiques c'est trop d'impôts, et contre les gaspillages scandaleux d'argent public !

Lu 110 fois Dernière modification le mardi, 24 mars 2020 16:52